Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

DGPN – CDP Erick Michel : « La police n’est pas l’ennemi de la population »

DGPN – CDP Erick Michel  : « La police n’est pas l’ennemi de la population »

Redorer le blason de la police nationale. C’est sûrement le mot d’ordre au sein du ministère de la Sécurité publique, après la nomination des deux premiers responsables de ce corps qui a fait l’objet d’une critique véhémente ces derniers temps.

Pour le commissaire divisionnaire de police (CDP) Erick Michel Wouli Soumah Idrissa, nouveau directeur général de la Police nationale, cela doit d’abord passer par le renforcement des capacités de chaque policier et la restauration de la discipline.

« Nul n’est sans savoir que le principal rôle de la police est d’assurer la protection des biens et des personnes. Afin d’y parvenir, on va multiplier les stages et les formations des fonctionnaires de police. Le respect des codes d’éthique et de déontologie du métier de police ne sera pas en reste », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, le nouveau DG entend prioriser la police de proximité. «Il faut instaurer un climat de confiance entre la police et la population. La police n’est pas l’ennemi de la population et il faut que les deux entités se rapprochent davantage. Cela permettra aussi d’éviter et de prévenir la vindicte populaire. Sur ce dernier point, nous allons mener une sensibilisation auprès de la population pour lui faire savoir que se faire justice soi-même est illégal», a-t-il précisé.

Le haut fonctionnaire de police a aussi souligné que les défis à relever sont nombreux. «Il faut répondre aux attentes de la population. Ceci étant, la lutte contre l’insécurité et la corruption est prioritaire», a-t-il  conclu.

Mparany

Le nouveau DG de la police a gravi les échelons progressivement. En 2009, il est sorti de l’Ecole nationale supérieure de la police (ENSP) à Antsirabe en tant qu’officier de police. En 2003, après avoir obtenu son grade de commissaire de police, il a travaillé au sein de la direction de la surveillance du territoire avant d’occuper de 2003  à 2009 le poste de chef de service au commissariat de Mahamasina. De 2009 à 2011, il a été nommé commissaire central adjoint au Commissariat central de Tsaralalana. De 2011 à 2015, il a été promu commandant des Forces d’intervention de la police. Avant sa nomination en tant que DGPN, le CDP Erick Michel Wouli Soumah Idrissa a été à la tête de la Direction des forces d’intervention de la police.

 

Une réponse à "DGPN – CDP Erick Michel : « La police n’est pas l’ennemi de la population »"

  1. Eric Drakar  11/03/2017 à 21:06

    Bla bla bla…
    Pour avoir une police nationale et des policiers dignes, il faut les payer comme il faut !
    A l’heure actuelle il est évident que la recherche de la “petite monnaie” qui arrondira les fins de mois domine le comportement de la majorité d’entre eux : mais ça… c’est trop difficile à admettre de la part des autorités (ministres et officiers) qui se gavent.

Les commentaires sont fermées.