Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Arboretum Ambatobe : un énorme chantier de construction en cours

Arboretum Ambatobe  : un énorme chantier de construction en cours

La vente de l’arboretum d’Amnatobe a soulevé bien d’interrogations ces derniers mois. Pour les scientifiques chercheurs et conservateurs, ce genre de plantation d’arbres d’essences variées revêt une importance capitale pour un pays riche en flore comme Madagascar puisqu’il abrite une collection d’espèces d’eucalyptus et de pins endémiques existant sur l’ensemble du territoire. Il se trouve dans une zone protégée. Or, un énorme chantier de construction se dresse sur les lieux à l’heure actuelle.

Les investigations menées ont révélé que l’acquéreur privé y effectue des travaux de grande envergure. Des murs d’enceinte sont érigés malgré l’inexistence d’autorisation émanant des responsables. Des sommes importantes sont effectivement en jeu dans l’exploitation de ce lieu stratégique à Ambatobe.

Permis de coupe, permis de construire…

L’émission «Alalino» de dimanche dernier sur Kolo TV a révélé que le terrain en question servira pour la construction d’un complexe hôtelier de standing. Johanita Ndaimananjara, ministre de l’Environnement, de l’écologie et des forêts avait déclaré en janvier dernier que la coupe sur cette propriété de l’Etat est strictement interdite et que son département n’a pas été mis au courant de la situation. C’est ce département ministériel qui avait délivré un permis de coupe dans l’enceinte de l’arboretum en décembre 2016 mais a été suspendu par les responsables étatiques le 4 janvier dernier.

Les responsables du ministère auprès de la Présidence en charge des Projets présidentiels, de l’aménagement du territoire et de l’équipement, à l’instar du ministre Narison Rafidimanana lui-même, ont affirmé qu’aucune construction n’est autorisée sur ce domaine et qu’il doit rester « un espace vert ». Il a également déclaré qu’une enquête est ouverte et que les sanctions vont tomber.

Salema Andriamiharisoa, maire de la Commune rurale d’Ilafy a pourtant soulevé que la commune n’a pas délivré de permis de construire. Selon lui, les dossiers pour l’obtention de ce permis sont complets mais l’obstacle se dresse au niveau de la suspension du permis de coupe alors que les travaux ont déjà commencé.

Plusieurs questions se posent : qui sont les instigateurs de cette cession de terrain ? Qui a délivré le permis de coupe ? Quels sont les résultats des investigations et qu’en est-il des sanctions ?

Haja R.

Les commentaires sont fermées.