Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Education via le sport : 20 millions d’ariary du Groupe Star

Education via le sport  : 20 millions d’ariary du Groupe Star

Eduquer les jeunes à travers le sport, notamment le rugby. Le Groupe Star partage cette vision avec l’association « Terres en Mêlées », qui  véhicule ce concept depuis trois ans dans le pays.

Pour concrétiser l’intérêt qu’elle porte sur ce sujet, Star qui consacre chaque année un budget de 1 milliard d’ariary à l’éducation, vient de conclure un accord de partenariat avec ladite association internationale en guise de soutien à ses activités.

Pour cette cause, le Groupe Star lui a offert un chèque d’un montant de 20 millions d’ariary, à l’occasion de la cérémonie de signature de la collaboration entre les deux parties, qui s’est déroulée hier à Andraharo. «Ce montant servira à financer la réalisation des projets de l’année en cours en faveur des enfants, en particulier les jeunes filles», a souligné le secrétaire général du Groupe Star, Anna Rabary. Il s’agit notamment des projets «Enfants et développement» et du «Championnat national de rugby scolaire».

Selon les informations, le  premier volet concerne l’éducation, la santé et l’environnement au niveau des EPP dans le Sud-ouest du pays, notamment dans les villages d’Andravona, de Bekodoy, de Salary Nord et Salary Sud. Tandis que le deuxième touche des collégiens et des professeurs d’Education physique et sportive (EPS) à travers les 22 régions. Depuis le début de ce projet, le nombre des participants n’a cessé d’augmenter en passant de 10.000, dont 5.700 filles, durant l’année scolaire 2014-2015, à 25.124, dont 19.305 filles, en 2015-2016.

Des filles initiées au rugby

«Cette année 8.000 jeunes, dont 4.000 filles, bénéficieront du projet qui consiste à promouvoir l’éducation des jeunes et cultiver la solidarité communautaire à travers le sport», a informé le président fondateur de «Terres en Mêlées», Pierre Gony. Cet ancien rugbyman de Toulouse de poursuivre que, «L’intégration des jeunes filles  dans ce projet consiste à démontrer que ces dernières peuvent apporter du changement et du développement dans leur communauté où les filles et les femmes sont marginalisées. On peut également sélectionner la relève de l’équipe Makis Juniors parmi ces jeunes bien entrainés».

Le premier tournoi de rugby scolaire de cette année se tiendra, ce jour, dans la capitale. 2.000 jeunes garçons et filles participeront à ce tournoi de rugby fédéral. Les matches seront suivis de la remise officielle des diplômes World rugby et des matériels destinés aux 60 professeurs d’EPS de 120 collèges et lycées engagés dans le projet.

Fahranarison

Les commentaires sont fermées.