Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Scrutins : Beriziky remet en cause l’indépendance de la Ceni

Scrutins  : Beriziky remet en cause l’indépendance de la Ceni

L’ancien Premier ministre Jean-Omer Beriziky met un pavé dans la mare de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni). En marge d’un rendez-vous des partis politiques hier au Carlton, il a en effet mis en cause l’indépendance des membres de cette entité.

«Etant nommés, les membres de la Ceni auront une dette morale envers  ceux qui l’ont mis à leur place», a déclaré le président d’honneur du Mamimad. A en croire ses analyses, il n’est pas exclu que les commissaires électoraux seront tentés par un «Retour d’ascenseur». A coup de «Pas d’indépendance totale» ou encore de tentative de «Suivre les consignes», l’ancien premier ministre Jean-Omer Beriziky n’a en tout cas pas ménagé les membres actuels de la Ceni. Pour lui, «il ne devrait pas y avoir des politiciens au sein de cette institution, mais des personnalités issues de la société civile».

Selon la loi n° 2015 – 020 relative à la structure nationale indépendante, chargée de l’organisation et de la gestion des opérations électorales dénommée «Commission électorale nationale indépendante», cette institution est composée de deux collèges dont l’un est permanent et l’autre non permanent.

La formation permanente est constituée de neuf membres désignés respectivement par le Président de la République, le Sénat, l’Assemblée nationale, la Haute cour constitutionnelle, la Cour suprême, l’Ordre des avocats, l’Ordre des journalistes, les organisations de la société civile légalement constituées œuvrant dans le domaine de l’observation des élections. Tandis que la formation non permanente sera mise en place par le Bureau permanent de la Ceni, dès la publication du décret portant convocation des électeurs au sein de la liste officielle des candidats ou de la liste des candidats pour les autres élections à venir.

J.P

Les commentaires sont fermées.