Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Recrutement de greffiers : le quota d’admissibilité n’est pas atteint

Recrutement de greffiers : le quota d’admissibilité n’est pas atteint

De source auprès de l’Ecole nationale des magistratures et des greffes (ENMG), le nombre des présélectionnés au concours de recrutement d’élèves-greffiers du service judiciaire n’a pas atteint le quota nécessaire à l’admissibilité. D’après les explications fournies par le directeur général de l’ENMG, Angelain Rasamimamy, la baisse du niveau général des étudiants actuels, en particulier les bacheliers, est la source de cette situation.

En effet, l’effectif des candidats admissibles est établi à travers une méthode de calcul  appelé «1.3». Pour l’année 2016, malheureusement, cet effectif n’a pas été atteint par les postulants. De ce fait, à l’issue de l’épreuve d’admission de trois jours, qui se termine aujourd’hui, ils ne sont que 1 843 seulement à concourir dans les centres d’examen des six chefs-lieux de province.

Il convient de noter toutefois que malgré ce quota insuffisant, le nombre de postes à pourvoir est de 150.

Concours sécurisé

Dans la foulée, le DG de l’ENMG a rassuré que le concours est actuellement sécurisé concernant d’éventuelles fuites de sujets ou de cas de corruption. Il a cité entre autres, le renouvellement chaque année de la convention de partenariat entre le ministère de la Fonction publique, celui de la Justice, l’ENMG et le Bianco.

La transmission des sujets dans les provinces  le jour même des examens, via internet, est parmi  les mesures prises. A la réception de la transmission, des représentants locaux, en sus des missionnaires des quatre entités locales citées ci-dessus, doivent tous être présents.

D’autres systèmes de sécurisation sont aussi appliqués au niveau de la correction, la délibération et la publication de la liste des admis. «Si nous ne citons que ces systèmes de sécurisation, je peux vous assurer que la corruption n’existe pas au sein de l’ENMG», a souligné Angelain Rasamimamy.

Sera R

Les commentaires sont fermées.