Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Meurtre suivi de vol à Ambanja : un revendeur de khat meurt égorgé

Meurtre suivi de vol à Ambanja  : un revendeur de khat meurt égorgé

L’insécurité commence à gagner du terrain dans le district d’Ambanja. Les trafics en tout genre, les vols et les meurtres tendent à prendre des proportions alarmantes

Après un bref moment de répit, les habitants de la ville d’Ambanja et de ses quartiers périphériques sont à nouveau en proie à l’insécurité. Pas plus tard que dans la nuit de lundi à mardi, dans le fokontany de Begavo, un revendeur de khat ainsi que son épouse ont été pris à partie par des hommes équipés d’armes blanches. Les bandits ont froidement abattu le   chef de famille. Selon une source sécuritaire, le couple comptait se rendre au marché de khat d’Antsalaka, dans le district d’Ambilobe, mais le sort en a décidé autrement.

Vers 1h, les bandits ont assailli la voiture à bord de laquelle se trouvaient les deux époux. Sans crier gare, les malfaiteurs ont égorgé le malheureux à coups de machette. Voyant son mari s’écrouler, la dame a remis 2 millions d’ariary aux malfaiteurs qui, après avoir empoché le butin, ont quitté les lieux. S’agit-il d’un règlement de comptes ou d’un simple vol qui a dégénéré ? Saisie de l’affaire, la police a ouvert une enquête.

Vol et trafic

Outre cette escalade de la violence, le vol de vanille verte commence aussi à prendre de l’ampleur à Ambanja. Les voleurs et les intermédiaires de tout acabit s’activent pour répondre aux demandes exprimées. La semaine dernière, une femme a été interceptée avec 58 kg de vanille verte au point de contrôle du poste avancé de gendarmerie d’Ankingameloka. Elle a savamment dissimulé la quantité de vanille, volée dans la commune rurale d’Antsirabe, parmi des linges sales mais c’était sans compter sur la vigilance des gendarmes qui détenaient déjà un renseignement sur elle.

Selon les estimations, près de 480 kg de vanille verte ont été déclarés volés à Ambanja, alors que la collecte n’aura lieu qu’en mois de juin ou juillet. Notons au passage que le kilo de vanille préparée se négocie entre 700.000 et 800.000 ariary durant la dernière campagne. Un atelier sur l’exploitation de cette filière se tiendra à Ambanja le 24 février prochain.

Sur un autre plan, l’on sait qu’une femme de 21 ans, en possession d’une certaine quantité de rhum prohibé venant de la région Sofia, a été interpellée dimanche par la gendarmerie, toujours à Ambanja.

Mparany

 

Les commentaires sont fermées.