Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Festival Anaty Elakelatrano : le quartier de Befelatanana à l’honneur

Festival Anaty Elakelatrano  : le quartier de Befelatanana à l’honneur

Après 67Ha et Ampandrana, la troisième édition du Kolontsaina festival « Anaty elakelatrano » (Au sein du quartier) se tiendra à la Cité médecine à Andrefan’ Ambohijanahary. Ayant choisi comme thème « Maina ny tany » (La terre est sèche), il se fera les 25 et 26 février prochains.

Plusieurs citadins pensent que l’art et la culture ne sont pas utiles et nécessaires dans leur vie quotidienne. Convaincus du contraire, Sleeping Pop et son mari ont lancé un défi d’organiser un évènement dénommé « Kolontsaina festival anaty Elakelatrano » qui se déroulera dans tous les quartiers de la capitale.

« Notre premier objectif est de valoriser chaque quartier en lui offrant un peu de décoration pour que ses ruelles ne soient pas considérées comme des endroits malsains. C’est aussi l’occasion de démontrer aux enfants du quartier ce qu’est l’art et pourquoi il est nécessaire », a annoncé Sleeping Pop.

« Maina ny tany »

« Le réalisateur Gégé Rasamoelina nous a spécialement invités à l’organiser dans sa cour à la Cité médecine à Andrefan’ Ambohijanahary », a-t-elle expliqué. Cette troisième édition a pour thème « Maina ny tany ». La pluie est déjà de retour au pays, mais les organisateurs pensent que la sécheresse s’étend dans plusieurs domaines, à savoir la politique, l’économie et surtout la culture. « Cet évènement servira donc de coup de pouce, surtout pour la culture », a ajouté notre interlocuteur.

Un programme chargé

Ainsi, au programme, les matinées seront réservées aux ateliers et exposition de peintures, de dessins… Les spectacles se feront durant les après-midi et les soirées seront réservées au cinéma. « Plusieurs artistes se sont déjà manifestés pour participer à ce festival, entre autres, le réalisateur Nathaniela, le groupe Maitso Nation, et peut être Vahombey… ou encore quelques associations ou entités telles que Endemika Film, Tantsary… Par ailleurs, l’inscription est encore ouverte pour ceux qui désirent adhérer à cette cause », a-t-elle continué.

Des représentants venus spécialement de la région de Toamasina seront présents durant cette troisième édition. « Nous songeons organiser une autre édition à Toamasina  au mois de novembre prochain », a-t-elle ajouté.

Holy Danielle

 

Les commentaires sont fermées.