Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

RDJ Mozika : les palmes à Black Nadia et Dadi Love

Tous les ans, la radio des Jeunes (RDJ) organise une cérémonie spéciale dénommée «RDJ Mozika awards» pour récompenser les artistes qui ont le plus marqué l’année précédente. L’événement s’est tenu samedi dernier au CCI Ivato avec la présence de plusieurs artistes. Black Nadia et Dadi Love sont sortis du lot.

 « Un rêve qui devient réalité », a annoncé Tahina Rasolojaona lors de la cérémonie RDJ Mozika awards. En effet, depuis 2003, cette radio a toujours décerné des prix aux artistes malgaches afin de les encourager. Par rapport aux années précédentes, le nombre de trophées a augmenté. «Nous avons inclus le rock cette année et peut-être que l’année prochaine nous allons ajouter le jazz», a-t-il continué. En effet, 22 trophées ont été distribués durant la soirée.

Les artistes méritants

Plusieurs artistes de tout genre étaient présents. Cependant, Dadi Lova a spécialement brillé durant la soirée. Il a reçu deux trophées, à savoir l’artiste masculin de l’année et Mozika milamina masculin avec son titre « Tsy atakaloko ». Black Nadia a été élue Artiste féminine de l’année. Par ailleurs, Tence Mena s’est démarquée durant la soirée. Elle a ainsi obtenu deux prix, à savoir le Look de la soirée féminine avec sa robe rouge ardente et Mozika mafana tropicale avec son morceau «A fond le volume».

Ambondrona cartonne

Sans surprise, le trophée du spectacle de l’année a été attribué à Ambondrona qui a fait carton plein au mois de mai dernier lors de son concert effectué au Coliseum d’Antsojombe. Le trophée d’honneur a été attribué à Henri Ratsimbazafy. La catégorie révélation est aussi importante dans ce genre de cérémonie car elle permet de détecter les nouveaux artistes à suivre de près. Cette année, le groupe RyKala Vazo a fait bonne impression, notamment avec son titre « O Ry Kala » et Rak Roots avec son tube incontournable de l’année «Efiko parsi». Notons que les votes ont été effectués par le grand public, à travers des sms.

Holy Danielle

 

Les commentaires sont fermées.