Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Agents contractuels des communes : 15 milliards d’ariary de cotisation impayés

Agents contractuels des communes : 15 milliards d’ariary de cotisation impayés

Mettre fin à une injustice sociale de taille. La Caisse nationale de prévoyance sociale (CNaPS) et le ministère de l’Intérieur et de la décentralisation (Mid) se lancent dans un ambitieux défi. Il consiste à s’attaquer au problème de fond empêchant les agents contractuels au sein des collectivités décentralisées (CTD), notamment les Communes, de bénéficier de leurs droits fondamentaux. Les deux parties viennent de signer une convection de  partenariat sur ce sujet la semaine dernière au palais d’Etat de Mahazoarivo.

Selon les informations, le manque de moyens financiers serait à l’origine d’une telle situation. Les arriérés y afférents s’élèvent à 15 milliards d’ariary selon le DG de la Décentralisation auprès du ministère de tutelle. « Faute de sécurité sociale, bon nombre d’employés vivent dans l’angoisse, ce qui impacte sur leur productivité. La mise en place d’une Fonction publique territoriale s’avère indispensable pour combler les failles et redresser cette situation, afin de garantir un traitement égalitaire de tous les employés de l’Etat », a déclaré le ministre de la Fonction publique Jean de Dieu Maharante.

Les défis se focalisent notamment sur le règlement des arriérés des CTD d’une part et sur le paiement à temps des cotisations d’autre part. Pour se faire, le ministre de tutelle et non moins Premier ministre, Olivier Solonandrasana, a souligné que, « Le budget alloué pour le paiement des cotisations des employés auprès de la Caisse sera désormais inclus dans les dépenses obligatoires des Communes ».

Début du périple

Mis à part la régularisation des arriérés, le partenariat entre le ministère de l’Intérieur et de la décentralisation et la CNaPS inclut également le renforcement des capacités auprès des CTD. Le périple y afférent débute demain dans les communes de la région Bongolava.

Pour résoudre le problème financier, qui constitue la principale cause de non-droit chez les agents contractuels, le directeur général de la Cnaps Raoul Arizaka Rabekoto a annoncé des alternatives pour remédier aux problèmes. « Dans le cadre de ce partenariat, les agents contractuels pourront aisément contribuer au développement économique du pays. Les CTD auront ainsi des soutiens matériels et financiers pour ce faire », a-t-il souligné.

Fahranarison

 

Les commentaires sont fermées.