Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Affaire Lylison : H. Imbiki contredit H. Rakotomanana

Affaire Lylison : H. Imbiki contredit  H. Rakotomanana

Contrairement aux propos du président du Sénat, la présence de Lylison n’est pas requise pour faire opposition de la décision du tribunal. Pendant ce temps, des usurpateurs s’amusent à activer ses comptes facebook.

En effet, l’opposition signifie une demande d’annulation du jugement rendu par défaut, annonçant ainsi la reprise du procès dès le début. « La condamnation par défaut n’est pas exécutée, elle a seulement pour effet de substituer au délai de prescription de l’action publique », explique le magistrat Herilaza Imbiki sur sa page facebook. Cela, en se référant aux articles 395 et suivants du code de procédure pénale malgache, relatifs au jugement rendu par défaut et à l’opposition.

Et contrairement aux propos du président du Sénat, Honoré Rakotomanana, selon lesquels le principal concerné doit obligatoirement comparaître pour faire opposition, il semble que cela ne soit pas nécessaire car  « Le droit du prévenu de se faire représenter lors de la déclaration d’opposition fait partie de la substance même du droit », explique le magistrat. Dans ce cas et pour respecter le principe contradictoire, le sénateur ne devrait se présenter qu’au moment du procès.

Facebook

En attendant l’évolution de la situation, la famille du sénateur a tenu à démentir certains faits, concernant notamment les comptes facebook du sénateur. En effet, bien qu’introuvable jusqu’à ce jour, il semblerait que des comptes facebook sous le nom du sénateur seraient encore actifs.

« Il est vrai que plusieurs poursuites sont lancées contre moi mais cela ne m’atteint pas. Vous pouvez toujours m’attrapez si vous le pouvez », peut-on lire sur son mur concernant la décision du tribunal. Pour la famille du sénateur, il s’agit d’usurpateurs qui veulent semer la confusion. Le sénateur n’aurait donné aucune nouvelle jusqu’à présent.

Tahina Navalona

 

Les commentaires sont fermées.