Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Incendie à Marolambo : 312 maisons détruites, 320 millions d’ariary de préjudice

Incendie à Marolambo  : 312 maisons détruites, 320 millions d’ariary de préjudice

Le feu continue de dicter sa loi. Plusieurs localités de l’île ont été le théâtre d’incendies ravageurs ces derniers temps.

Pas plus tard que le 7 février, aux environs de midi à Androrangavola, un violent incendie, faisant 2.243 sans-abri, s’est produit.

Selon une source sécuritaire, le feu s’est déclaré dans une gargote avant de se répandre vers les autres maisons mitoyennes. En un rien de temps, les flammes ont consumé 312 maisons dont 78 constructions en tôle, des salles de classe, deux églises et 9 magasins de stockage de la FJKM ainsi que le bureau du délégué administratif. Le préjudice des victimes est estimé à plus de 320 millions d’ariary.

Les sinistrés sont actuellement placés provisoirement dans des écoles. Des éléments de la Brigade de gendarmerie de Marolambo se sont dépêchés sur les lieux pour les constats d’usage. Une enquête a été ouverte afin de déterminer l’origine exacte de ce sinistre. Toujours d’après la source, l’inexistence de service d’incendie et de secours dans cette localité a été fortement ressentie lors de cet accident.

Deux morts à Amparafaravola

Dans la région Alaotra Mangoro, plus précisément à Vohitsara, dans le district de Mahanoro, un incendie survenu le 9 février a fait deux morts. Les circonstances de ce drame restent indéterminées mais, d’après une source locale, 121 cases et maisons en dur ont été ravagées par les flammes. Afin de venir à bout de l’incendie, les victimes et les riverains ont essayé de combattre le feu avec les moyens du bord mais leurs efforts ont été vains.

Les autorités locales ont dénombré 427 sinistrés. Ayant tout perdu dans l’incendie, les victimes des deux localités lancent un appel d’aide d’urgence.

Mparany

(Photo d’archives)

 

Les commentaires sont fermées.