Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Le délestage s’intensifie : le ras-le-bol se généralise

Le délestage s’intensifie : le ras-le-bol se généralise

Emboîtant le pas aux étudiants de l’Ecole supérieure polytechnique de Vontovorona, les habitants d’ Anosimasina Itaosy sont descendus dans la rue dans la soirée d’hier.

La coupe est pleine. Plus que jamais excédés par les coupures intempestives de l’électricité, les habitants d’Anosimasina Itaosy se sont insurgés. Vers 19 h, assiettes et couvercles de marmite à la main, ils ont manifesté leur mécontentement en effectuant une descente dans la rue.

Très vite, la situation a dégénéré. Certains des manifestants ont bloqué la route avec des moellons, tandis que d’autres auraient caillassé des taxi-be de la ligne 133 qui desservent la capitale à Itaosy.  Apparemment, les gens ne digèrent pas encore la toute récente hausse des prix du ticket. Certains automobilistes ont dû faire le détour à Anosizato afin d’éviter des mauvaises surprises.

Face à ce revirement de la situation, les éléments de la Brigade de gendarmerie d’ Itaosy ont dû appeler des renforts. D’après des sources concordantes, les gendarmes ont dû lancer des grenades lacrymogènes pour disperser les manifestants. La situation n’est revenue à la normale qu’après une heure tardive de la soirée.

La manifestation se poursuit à Vontovorona

Cette manifestation de rue est survenue au lendemain de l’échauffourée de Vontovorona. Les étudiants de l’Ecole polytechnique ont érigé des barrages sur la rue menant au campus. Des éléments de l’Emmo-reg sont intervenus pour mater le mouvement. Hier encore, les étudiants ont effectué un sit-in devant le campus, vu que l’électricité n’était pas encore rétablie. Les éléments des forces de l’ordre ainsi que les agents de la Jirama qui sont venus réparer le transformateur défaillant ont essuyé des jets de pierres.

Certes la Jirama a déjà publié le programme de coupure d’électricité mais il semblerait que les abonnés ont perdu toute patience. Quelques mois plus tôt, les habitants de Manakambahiny, Ambodin’ Isotry, Andohatapenaka et Ampasika ont manifesté pour exprimer leur ras-le-bol. Dans certaines localités des provinces, des soulèvements suivis d’actes de vandalisme ont été observés.

Des changements ont été opérés à la tête de la compagnie d’eau et d’électricité mais la situation reste inchangée. Il est grand temps de trouver une solution idoine car la marmite bout et le couvercle risque d’exploser.

Mparany

 

Les commentaires sont fermées.