Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Premier examen officiel : à l’heure de l’inscription et la validation des sujets

Premier examen officiel  : à l’heure de l’inscription  et la validation des sujets

Les préparatifs battent déjà leur plein. Le ministère de tutelle s’attelle depuis le début de l’année à la préparation du premier examen officiel. Les inscriptions, l’élaboration et la validation des sujets d’examens  occupent en ce moment les différents responsables à tous les niveaux.

En bonne voie. A quatre mois avant la tenue du premier examen officiel pour l’obtention du Certificat d’études primaires élémentaires (CEPE), qui devrait se tenir le 20 juin sur tout le territoire national, les préparatifs avancent comme prévu. Après la phase d’élaboration des sujets d’examens, bouclée durant le premier trimestre de l’année scolaire et la présélection des sujets par province, menée du 9 janvier au 5 février, l’heure est actuellement à la finalisation et la validation de ceux-ci.

«Cette prochaine étape se fera au niveau des Circonscriptions scolaires (Cisco) et des Directions régionales de l’éducation nationale (Dren), ainsi qu’auprès des Conseils pédagogiques, du 8 au 17 mars». C’est ce qu’a informé le directeur de l’Education fondamentale et de l’alphabétisation (DGEFA), Todisoa Andriamampandry, hier, lors d’une conversation téléphonique. Les tâches y afférentes n’en resteront pas là. Le ministère de tutelle compte procéder au dispatching des sujets vers toutes les Cisco et Dren à partir du 26 mai.

Pédagogie par objectifs

Cette année encore, les sujets seront conçus selon la Pédagogie par objectifs (PPO), à travers des questions qui demandent plus de réflexion avec des systèmes de notation plus stricte. Par exemple, au lieu de répondre par vrai ou faux ou juste en cochant les bonnes réponses, les candidats devront formuler des phrases correctes…

L’expérimentation de cette nouvelle méthode d’apprentissage a entrainé une chute libre au niveau des taux de réussite dans l’ensemble, aussi bien dans la capitale que dans les régions, mais les enseignants restent optimistes pour cette session. Une directrice d’une Ecole primaire publique dans la capitale a fait valoir que, «les résultats pourraient s’améliorer cette année dans la mesure où les enseignants ont été suffisamment formés, notamment durant les périodes des grandes vacances».  Au niveau de son établissement, le programme scolaire avance comme prévu en ce deuxième trimestre de l’année scolaire, qui est à mi-parcours. Parallèlement, les inscriptions ont déjà commencé. Il reste presque un mois et demi pour les candidats au CEPE pour procéder à leur inscription, soit jusqu’au 24 mars prochain.

Fahranarison

 

Les commentaires sont fermées.