Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Analamanga : dispatching de 500 ordinateurs par l’OPTA

Analamanga : dispatching de 500 ordinateurs   par l’OPTA

L’association « Olom-pirenena tomponandraikitra » (OPTA) prône l’utilisation de l’outil informatique dans l’éducation. Des actions de vulgarisation ont été menées dans l’enseignement technique depuis 2010 pour s’étendre dans d’autres domaines cette année.

Un demi-millier d’ordinateurs sont disponibles au sein de l’OPTA actuellement, selon sa présidente fondatrice, Anna Radavisa, lors des opérations de vérifications des lots réceptionnés, hier, dans la capitale. Un premier lot de 4 centaines d’ordinateurs avec accessoires a été dispatché et opérationnel dans 8 régions depuis 2010 et les établissements techniques publics en sont les bénéficiaires prioritaires pour aider les étudiants dans leurs travaux de recherches personnelles. L’objectif de l’association «Olom-pirenena tomponandraikitra» étant l’intégration de l’informatique dans le développement de masse, la répartition de ces matériels composant cette 2e édition sera étendue dans d’autres entités, a révélé la présidente de l’association, Anna Radavisa, initiatrice du projet. Des communautés rurales seront donc dotées respectivement de matériel informatique par l’OPTA mais l’octroi aux établissements publics est toujours maintenu, vu les résultats enregistrés antérieurement.

Mesures d’accompagnement nécessaires

Des mesures accompagneront toutefois l’octroi des dons par l’association. Le bureau national de l’OPTA a annoncé  que la philosophie de la redevabilité sociale, chère à l’association, sera une condition sine qua non de l’attribution des matériels. Les bénéficiaires doivent mettre en place un comité de gestion participative pour la rationalisation de leur utilisation et leur maintenance en tant que biens communs. La sécurisation des points d’informations-formations en technologie devant découler du projet garantira aussi l’octroi de ces matériels. Ceux qui en bénéficient doivent avoir des formateurs, des animateurs et des techniciens de maintenance pour tirer le maximum de profits des matériels offerts. Des logiciels spécifiques sont installés sur toutes les machines par les donateurs pour permettre le contrôle de l’état de l’appareil et son niveau d’exploitation. L’OPTA mentionne que ces ordinateurs doivent être utilisés au maximum de leurs potentiels par des citoyens responsables.

Manou

 

Les commentaires sont fermées.