Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Basket – Coupe du président : la zone Nord ouvre les hostilités

Basket – Coupe du président  : la zone Nord ouvre les hostilités

Début d’une compétition marathon pour les équipes qualifiées aux éliminatoires de la Coupe du président. La zone Nord aura l’honneur d’ouvrir la première phase ce samedi, et ce durant une semaine au complexe sportif de Mahajanga.

Ainsi, après une semaine de phase éliminatoire, les noms des deux équipes qualifiées qui vont représenter la zone Nord, composée des ligues de Boeny, Sofia, Diana et Sava, à la prochaine étape seront connus le 12 février. En effet, comme le stipule le règlement, les finalistes de chaque zone accèderont au Play off.

La course à la victoire à chaque match disputé,  sera rude entre les équipes issues des quatre ligues. Toutefois, ayant le plus grand nombre de formations en lice, la ligue hôte, celle de Boeny, partira avec un avantage non négligeable d’autant qu’elle jouera devant son public. Et ce n’est pas tout, la ville des Fleurs possède actuellement deux des meilleurs clubs nationaux à travers l’ASBC et le SBBC.

Avant de gagner la guerre, il faut ainsi mener une rude bataille. L’objectif des clubs engagés est de passer ce premier tour et de préparer au mieux le Pays off. Et plus la compétition avance, plus les adversaires sont de plus en plus coriaces avec l’entrée en lice des N1A.

Sans répit

Le top départ sera lancé à Mahajanga, mais après la ville des Fleures, la zone Sud se donnera rendez-vous à Toliara du 11 au 19 février. Et cette première phase ne se terminera que le 5 mars au gymnase d’Ambohimena à Fianarantsoa pour le centre Sud. En somme, cette première phase se jouera en 36 journées durant lesquelles 60 équipes tenteront d’obtenir les 10 tickets en jeu étant donné que les deux derniers sont attribués automatiquement aux deux formations de la N1A classées 5e et 6e à la dernière joute nationale.

Naisa

Les commentaires sont fermées.