Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Union Africaine : le Maroc accueilli en frère

Union Africaine : le Maroc accueilli  en frère

« Il est beau le jour où l’on rentre chez soi après une longue absence ». Ce sont  les premiers mots du Roi du Maroc Mohammed VI hier, lors de son allocution sur les tribunes de  l’Union africaine. Le discours du roi d’une durée de quatorze minutes a été suivi d’une salve d’applaudissements.

Trente trois ans après avoir quitté cette institution, le Maroc fait en effet un retour triomphal. « Je salue le retour du Maroc au sein de l’Union africaine » a déclaré le nouveau président de la Commission de l’Union africaine.  Poursuivant son discours, le Roi du Maroc a ajouté qu’ « Il est temps de rentrer à la maison (…), nous avons choisi de retrouver la famille, une famille que nous n’avons pas véritablement quittée ».

Il a fait notamment référence au renforcement de la coopération initiée ces derniers temps avec les pays du continent, y compris Madagascar. Selon le roi du Maroc, des milliers d’accords avec ont été signés avec les pays africains  sans oublier les visites dans toutes les sous-régions du continent, dans quarante-six pays.

A ce propos, il a notamment mis en avant les formations ainsi que des projets sur l’énergie, la productivité agricole, la sécurité alimentaire. Sans oublier la participation au maintien de la paix. « Le Maroc, acteur économique de premier plan », a-t-il insisté.

Maturité

Le Maroc se dit d’ailleurs conscient de la situation au sein de l’organisation continentale. « Nous n’ignorons pas que nous ne faisons pas l’unanimité (…) Nous ne voulons pas diviser. Nous continuerons  à  persévérer et aller de l’avant », a plaidé le roi Mohammed VI. Et d’ajouter, « Nous souhaitions tout naturellement de retrouver la place qui est la nôtre ». Ce retour au sein de la grande famille africaine ne laisse pas indifférents les dirigeants et diplomates africains.  « Je crois que cette décision relève de la maturité. Parce que le retour du Maroc est un événement très attendu.

Voilà une grande nation qui compte parmi les fondateurs de notre Union qui s’est retrouvée pendant de trop longues années en-dehors de l’Union africaine, alors qu’elle est présente sur le terrain, dans la plupart des pays, par ses investissements, par ses diverses interventions. Il était temps que le Maroc revienne dans sa famille naturelle (…). C’est un événement qu’il faut saluer », a salué un diplomate congolais au micro de la RFI.

Jao Patricius

 

Les commentaires sont fermées.