Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Développement : les USA octroient 2,7 millions de dollars supplémentaires

Développement  : les USA octroient  2,7 millions de dollars supplémentaires

Afin de faire face aux éventuelles crises alimentaires dues à la sécheresse, les Etats-Unis ont apporté une aide supplémentaire de 2,7 millions  au gouvernement malgache. L’annonce officielle a été effectuée hier à Mahazoarivo en présence du Premier ministre Olivier Mahafaly Solonandrasana et d’une délégation du gouvernement  américain conduite par l’ambassadeur Robert Yamate. Ce nouvel octroi porte à plus de 39 millions de dollars la contribution totale pour l’aide alimentaire d’urgence au Sud.

« Il y a encore presque un million de personnes désespérées qui n’ont pas assez à manger. En ce moment, nous sommes en pleine période de soudure, moment où la population souffre le plus et durant lequel toutes les parties prenantes doivent agir », a déclaré l’ambassadeur Robert Yamate.

Ce dernier a également sollicité le gouvernement malgache à lancer un appel pour une déclaration formelle d’urgence. « Cela peut ouvrir plus d’options pour la communauté internationale à réagir et à fournir davantage d’aides », a-t-il conclu.

Priorité aux infrastructures

« Au nom du président de la République et du peuple malgache, je tiens à remercier le gouvernement américain qui n’a pas ménagé ses efforts pour appuyer le pays. Le gouvernement malgache a une stratégie pour parer à d’éventuelles crises alimentaires, mais cela reste insuffisant. Le soutien indéfectible de nos partenaires financiers et techniques est indispensable. Nous privilégierons également la construction des différentes infrastructures liées à l’agriculture, l’eau ou aux routes », a expliqué le Premier ministre Olivier Mahafaly Solonandrasana.

Selon les explications, l’aide supplémentaire de 2,7 millions de dollars sera octroyée au Programme alimentaire mondial (Pam) afin que ce dernier puisse poursuivre les activités pour nourrir 260.000 personnes par jour.

Nadia

 

Les commentaires sont fermées.