Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Coupure du câble Eassy : rétablissement progressif de la connexion

Coupure du câble Eassy  : rétablissement progressif de la connexion

Toujours dans un souci de transparence et de responsabilité envers ses abonnés, l’équipe de Telma a tenu à faire le point sur l’évolution de la situation concernant les travaux de réparation du câble Eassy. En parallèle, Telma a renforcé ses solutions alternatives pour continuer à améliorer la connexion de ses clients.

Le week-end dernier, Telma a basculé en backup et les abonnés ont commencé à avoir accès à internet dans les meilleures conditions possibles compte tenu de la situation « exceptionnelle ». « Aujourd’hui nous sommes en backup sur un autre câble et deux satellites et tout cela dans un souci de quasi transparence pour nos clients. En attendant les gros travaux, vous pouvez bénéficier de l’internet », a déclaré hier Patrick Pisal Hamida, administrateur directeur général de Telma.

Le navire SC Leon Thevelin a fini le chargement des 75 km de câbles, spares et kits de jointage et a quitté Cape Town le 29 janvier dernier. Il fait actuellement route et devrait accoster à Toliara ce 3 février.  Dés son arrivée, deux experts techniques du Groupe Telma embarqueront à bord et travailleront de concert avec les techniciens du consortium Eassy la localisation ainsi que la réparation du câble en haute mer.

Priorités d’usage

« Ceci dit, pendant que le bateau poursuit sa route pour entamer les travaux de réparation, nous avons continué à travailler jour et nuit ce week-end pour que nos clients retrouvent de la capacité. On a fait un point complet avec l’ensemble des call-centesr et des BPO pour qui la connexion est vitale et ils ont pu trouver une activité quasi normale puisqu’on a du gérer les priorités d’usage : la semaine en heure de travail pour ces entreprises et puis en soirée, de midi à deux heures et en week-end pour le grand public afin que tout le monde puisse continuer à bénéficier de l’internet », a expliqué Patrick Pisal Hamida.

En touchant un mot sur la question de mutualisation, l’ADG de Telma a tenu à souligner que,  « La mutualisation à Madagascar fonctionne admirablement bien puisque depuis  fin 2016, tous les opérateurs utilisant le backbone national sont logés à la même enseigne et peuvent fonctionner sereinement. Et aujourd’hui, cette mutualisation se partage ». En tout cas, il a tenu à saluer le travail des équipes de Telma et de ses partenaires qui a permis d’apporter une amélioration sensible de la connexion de ses abonnés.

Arh.

 

Les commentaires sont fermées.