Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Boeny : la région vouée au développement

Boeny  : la région vouée au développement

Le préfet de Mahajanga, Lahiniaina Fitiavana Ravelomahay, a annoncé un plan de rigueur pour le développement de la région Boeny à l’occasion de la cérémonie de présentation de vœux organisée au palais de la région à Mahajanga Be.

«Les agents de l’Etat doivent œuvrer de concert au développement harmonieux conforme aux directives du chef de l’Etat et ceux qui ne veulent s’y soumettre doivent se déclarer publiquement pour disculper le pouvoir devant le peuple», a lancé le préfet de la ville. Pour sa part, le chef de région du Boeny, Saïd Ahamad Jaffar, a fait un tour d’horizon de ses réalisations et perspectives pour éclairer les lanternes des invités présents. Il a révélé que son équipe s’est toujours conformée au Plan national de développement dans son programme réalisé en collaboration avec les différents services publics et les partenaires privés.

Une course au développement

 Le chef de région a mis particulièrement l’accent sur la promotion du développement de l’emploi par la mise en place de la structure de documentation à cet effet. Le Plan cadre d’action de protection de l’enfant a aussi été adopté et mis en œuvre dans la région du Boeny au cours de l’année 2016, a-t-il rappelé. Il a avoué par contre que le secteur santé reste un point noir dans le domaine social de la région avec 178 séropositifs dépistés, 947 cas de lèpre, 3 cas de poliomyélite et 3 cas de rage durant l’année écoulée. Le Boeny a dépassé ses objectifs en reboisement et a adopté la politique de réduction des émissions issues de la déforestation et de la dégradation forestière.

La régularisation de la situation administrative des exploitants miniers a permis une hausse de 14% des recettes fiscales dans le Boeny mais le chef de région a annoncé de nouvelles dispositions pour augmenter le taux des pressions fiscales pour cette année. D’ailleurs, l’implantation de nouveaux investisseurs est déjà prévue dans la région dans le courant de cette année pour contribuer à son développement.

Manou

 

Les commentaires sont fermées.