Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Démocratie : l’AMMM accable le régime

Le Gouvernement n’est pas encore prêt pour la démocratie. C’est la principale conclusion des ténors du parti «Malagasy miara-miainga», hier. En effet, des représentants de cette formation politique sont venus à l’Office  de la radio et télévision nationale (ORTM) pour participer au débat entre les ténors de l’opposition et le chef du Gouvernement à chaque troisième vendredi du mois de janvier, selon les textes règlementaires relatifs à l’opposition.

Malgré une lettre envoyée au Premier ministre et à l’ORTM, le parti n’a donc obtenu aucune réponse. Pour rappel, le 17 janvier dernier, cette formation politique a envoyé une lettre au chef du Gouvernement et à l’ORTM pour solliciter ce débat comme le prévoit la loi.

Cependant, les responsables au sein de cette entité ont fait savoir qu’ils ne sont nullement au courant de cette démarche. Par ailleurs, selon les sources sur place, le chef du Gouvernement ne se trouvait pas dans la capitale hier.

«C’est la preuve que, contrairement à ses déclarations, ce régime n’est pas un adepte de la démocratie et n’entend pas faire face aux critiques et au débat», a noté un membre de l’AMMM. «D’ailleurs, les décideurs ont brillé par leur absence à l’ORTM», s’est indigné Liva Raharison. En dépit de l’avis de la Haute cour constitutionnelle (HCC), les élus «Malagasy miara-miainga» au sein de l’Assemblée nationale prévoient en tout cas de nommer d’ici peu le chef de file de l’opposition.

J.P

 

Les commentaires sont fermées.