Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Bénis de Dieu

Bénis de Dieu

Madagascar fait parfois l’objet de  remarques des plus obligeantes ces dernières années mais le premier responsable du pays vient de les balayer dans son

discours de fin d’année en affirmant que le peuple

malgache n’est pas maudit.

Est béni ce qui n’est pas maudit, d’après le théorème de Lapalisse et les faits le prouvent puisque tout réussit à celui qui a reçu la bénédiction. Celui qui n’a jamais aspiré à détenir les rênes du pouvoir devient candidat

et accède au trône par la force des choses ou… par hasard, et se hasarde dans des exploits dépassant

parfois l’entendement. Ceux qui n’ont rien connu de la gestion d’un Etat décident de son avenir. Des militaires connus pour leurs actes de violence  envers le peuple qu’ils sont censés protéger escaladent les échelons de grade en moins de temps que les réglos.  La croissance économique s’accélère pour la couche bénie contrarement la décadence de l’autre partie probablement

ignorée d’un certain dieu.

Des homélies incitent à croire que tout pouvoir vient de Dieu et ceux qui le détiennent sont logiquement bénis de ce dieu. Mais qu’en est-il du peuple administré, selon cette thèse fataliste ? Sa misère serait son lot de bénédiction en attendant une accession au pouvoir qu’il   tentera d’une façon ou d’une autre, engendrant une série de déstabilisations stériles au développement

malgré les mannes de financement tombant par bénédiction dans l’escarcelle des bénis.

Les Malgaches ne sont pas maudits puisque leurs dirigeants ont reçu la bénédiction de Dieu et des bailleurs de fonds…

Manou

Les commentaires sont fermées.