Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Ampitatafika : bilan positif pour la commune

Ampitatafika  : bilan positif pour la commune

Le maire de la commune rurale d’Ampitatafika Rado Ramparaoelina a présenté un bilan positif pour l’année écoulée pour sa circonscription, lors d’une rencontre avec la population hier à Antanimenabe.

La commune a pu maintenir un équilibre budgétaire plutôt positif a révélé le maire, malgré quelques tentatives de sape menées par certains adversaires en faisant montre de manque de civilité. Les salaires du mois de janvier 2017 sont déjà en caisse tandis que les cotisations sociales et les salaires des employés sont payés en totalité pour cette année, a déclaré publiquement le maire d’Ampitatafika. En plus des routes pavées, de

l’amélioration de l’électrification publique et de l’adduction d’eau, les bâtiments des écoles primaires publiques d’Ambohimahitsy et d’Ambohipamonjy détruits lors du passage du cyclone Geralda en 1994 ont été reconstruits et sont opérationnels dès le début de ce deuxième mandat du maire. Il a toutefois sensibilisé les contribuables à s’acquitter convenablement de leurs taxes et impôts pour alimenter la caisse communale servant à financer ces réalisations. Le maire Rado Ramparaoelina a confirmé que la commune d’Ampitatafika priorise l’éducation dans son programme pour démarrer un développement avec la participation d’une population responsable et active. Témoignant de la bonne gestion de sa commune, le maire, avec la collaboration de ses partenaires privés,  a distribué des dons aux nécessiteux et aux personnes âgées hier en préparation des fêtes de fin d’année.

Elu sous les couleurs du parti Tim, le maire d’Ampitatafika a appelé à la solidarité de tous, sans distinction d’appartenance politique pour le développement réel du pays et de la circonscription. Il a ainsi rappelé au public les récentes déclarations faites par un ministre du gouvernement lors d’une cérémonie officielle où les autorités présentes ont été incitées à mettre sur la touche ceux qui n’ont pas adhéré au parti présidentiel contrairement au discours rassembleur du Chef de l’Etat à Manjakandriana.

Manou

 

Les commentaires sont fermées.