Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Mahamasina : des arrogants ont failli être lynchés

Mahamasina : des arrogants ont failli être lynchés

Un groupe d’individus conduit par une dame se déclarant être un magistrat de fonction a failli être victime de la vindicte populaire, hier à Mahamasina, à la suite de l’acrrochage de leur voiture avec un taxibe qui était en train de quitter  l’arrêt d’autobus devant le commissariat.

Débouchant de la rue adjacente passant devant le Ceg Square Poincaré, le véhicule de ces individus fonçe directement vers la file de gauche menant à Anosy, coupant la route à l’autobus en partance. Le choc fut inévitable et la portière arrière de la voiture qui n’a pu s’arrêter qu’à une dizaine de mètres du point d’impact a frôlé la calandre du minibus presque immobilisé. Les passagers du bolide ont alors menacé le conducteur de l’autobus qu’ils ont sommé de s’immobiliser tandis qu’ils ont déplacé leur voiture. Ils ont accusé le chauffeur d’autobus d’avoir provoqué l’accident avec leur véhicule. La dame a menacé le chauffeur du taxibe et ceux qui osaient témoigner de la scène en même temps et de leur signifer qu’aucun d’eux ne maîtrise le code pénal autant qu’elle.

Elle a refusé toute proposition de procédure liée à l’accident de circulation en se vantant toujours de sa position de magistrat  malgré la présence de l’agent de police diligenté sur place. Le groupe a quitté précipitamment les lieux sous la menace de lynchage de l’assistance pourtant sans avoir prouvé l’identité dont son leader s’est arrogé. La dame a aussi menacé d’ester en justice le journaliste qui a couvert l’incident, l’accusant de photographier sans autorisation une scène publique où figure une magistrate, selon ses dires.

Manou

Les commentaires sont fermées.