Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Malagasy rugby : flou sur l’élection fédérale

Malagasy rugby  : flou sur l’élection fédérale

Les candidats dénoncent le flou entretenu par les organisateurs autour de l’élection fédérale du rugby. Les concernés n’ont été notifiés ni de la date ni du lieu des scrutins jusqu’à maintenant.

La transparence n’est pas de règle dans les élections organisées au sein des instances du rugby malgache illustrées par les polémiques ayant résulté des élections au niveau des sections et des ligues régionales. Le candidat au poste de président de la Fédération malgache de rugby, Alain Herilalaina Rakotonirina, s’est fait porte-parole de ses pairs, hier, en révélant le flou sur le processus électoral de cette discipline en général. Le comité électoral annoncé semble être un sosie de la Malagasy rugby, selon ces candidats qui ont été obligés de déposer leur candidature et leur caution au secrétariat de cette instance fédérale. Aucune notification ne leur a été adressé à la veille du 21 décembre, date annoncée pour la tenue de l’élection de la fédération, a déclaré leur porte-parole. Ils ne sont même pas informés du lieu prévu pour les scrutins, selon ses explications.

Manque de transparence

 Prouvant le manque de transparence et la pratique frauduleuse au sein de la fédération,  Alain Herilalaina Rakotonirina a révélé, hier, l’existence d’amendements illégaux apportés au code électoral par le président de la fédération. Ces modifications ne portant pas les signatures des ligues régionales pour les cautionner, les candidats en ont saisi la Justice pour les annuler. La décision sera publiée dans un futur proche. Le candidat Alain Herilalaina Rakotonirina s’est déclaré donc prêt à affronter les urnes en toute sérénité après cette sensationnelle découverte qui l’a rassuré, au moins, sur la transparence de l’élection.

En briguant ce poste de président de la fédération, il promet un assainissement dans la gestion du rugby pour garantir le développement de la discipline et de ses acteurs. L’ amélioration de l’éducation des jeunes sportifs figure d’ailleurs dans son programme pour redresser le rugby malgache qui est en train de péricliter pour des raisons inavouées. Les candidats réclament plus de transparence et d’honnêteté pour marquer un changement au sein de cette discipline.

 Manou

 

Les commentaires sont fermées.