Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Valorisation des déchets : une alternative à l’assainissement des agglomérations

Valorisation des déchets  : une alternative  à l’assainissement des agglomérations

Le recyclage des déchets dans les agglomérations urbaines de Madagascar est devenu  une alternative pour résoudre le problème des ordures actuellement. Après six mois de travaux, la ville de Toliara est dotée d’un Centre de stockage et valorisation de déchets, lequel a été inauguré la semaine dernière.  Près de 5 hectares de terrain d’exploitation peuvent désormais accueillir une plateforme de compostage, des unités de recyclage, des bassins d’enfouissement et des installations solaires pour alimenter le site d’autres équipements dans ce processus de valorisation de déchets.

Bénéfique

D’autres grandes villes se sont déjà lancées au recyclage  des ordures à l’instar de Toliara, notamment, Antsirabe et Mahajanga. Pour le cas d’Antananarivo,  des projets sont en gestation, mais la réalisation se fait encore attendre.

D’après les études faites par Association pour la gestion durable et la valorisation des déchets et des matières premières minérales (GEVALOR), Antananarivo  produit environ  250 000 tonnes par an de déchets dont seulement 37% sont collectés, contre 80% à Dakar ou 60% à Lagos. Il est évident que la collecte et le dépôt d’ordures dans la capitale posent toujours problème.

Pourtant, selon des études menées par les chercheurs auprès du Centre national de recherche en environnement (CNRE), 70% des ordures dans le pays peuvent être transformées en compost ou en biomasse, 22% peuvent être recyclées en d’autres produits et 8% peuvent faire l’objet d’une recherche. Mais en plus de cela, la valorisation des ordures peut rapporter beaucoup aux collectivités décentralisées.

Riana R.

Les commentaires sont fermées.