Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Incendie à Ambohimirary : les sapeurs-pompiers hués

Incendie à Ambohimirary : les sapeurs-pompiers hués

Le manque de professionnalisme des sapeurs-pompiers de la ville d’Antananarivo a provoqué la colère de la majorité des habitants du fokontany d’Ambohimirary, hier.

Les soldats du feu, alertés dès les premiers signes de l’incendie qui s’est déclaré dans une chambre fermée d’une maison à étages du quartier, ne sont apparus sur les lieux que pour constater les ravages après que les riverains aient circoncis le drame. En effet, le fokonolona a réussi à maîtriser le feu en faisant une chaine humaine pour se passer des seaux d’eau jusqu’au deuxième étage du bâtiment où se trouvait le foyer de l’incendie avant l’arrivée tardive des sapeurs-pompiers.

L’épaisse fumée se dégageant des portes et fenêtres fermées d’une des pièces de cet étage a alerté des passants qui ont vite compris qu’il y avait le feu à l’intérieur puisque les propriétaires des lieux, très connus du quartier, n’utilisaient ni réchaud à charbon ni bois de chauffe. Ils étaient à l’église à l’heure du drame et l’employé de maison, confiné dans les dépendances dans le côté opposé de la pièce, n’a été au courant de l’incendie que par les riverains qui ont tapé à la porte principale. La pièce étant fermée à clé, de ce fait, l’explosion d’une bouteille de gaz qui y était entreposée a compliqué l’intervention des secouristes de fortune.

L’arrivée des propriétaires, appelés de l’église, a permis de sauver les mobiliers en ouvrant les portes de la maison. Les dégâts sont énormes, selon eux, et l’origine de l’incendie reste encore à déterminer.

Manou

 

Les commentaires sont fermées.