Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Fête de la nativité : les enfants de Fazako vivent la magie de Noël

Fête de la nativité  : les enfants de Fazako vivent  la magie de Noël

Noël irradie au-delà du centre ville où les décors lumineux, les articles cadeaux de toutes sortes …inondent les marchés. Sans avoir à sortir de l’enceinte de leur foyer, sis à Ambohijanahary Antehiroka, les enfants du Centre Fazako ont eu l’ opportunité de vivre la magie de Noël, lors d’une cérémonie organisée sur place, samedi dernier.

Certes une fête chrétienne, mais Noël est aussi une fête pour tous les enfants. Chaque année, ceux pris en charge au sein du Centre Fazako, vivent pleinement cet évènement. Pas plus tard que le week-end dernier, la présidente et fondatrice de ce centre, Ginette Andriantsitohaina – au nom du couple Andriantsitohaina – a renoué avec la tradition, celle d’offrir gracieusement des jouets à ses petits protégés à l’occasion de la fête de la Nativité.

Les membres de sa famille, ses proches, ses amis sont venus en masse sur les lieux pour partager avec elle et ses petits protégés ce merveilleux  moment, animé par les pensionnaires de Fazako eux-mêmes et le groupe folklorique «Ny Voninavoko ». Plusieurs partenaires, entre autres, l’association « Des amis de Fazako », siégeant à Paris, ont contribué à la réussite de cet événement de partage. « Grâce à ce précieux appui, les enfants ont chacun eu droit à des jouets de grandes marques, des friandises,  même des fournitures scolaires…», comme l’a souligné Ginette Andriantsitohaina.

 « Des amis de Fazako »

Ayant soutenu le Centre Fazako depuis plus de 18 ans, l’association  « Des amis de Fazako » renouvelle ses engagements en faveur des enfants. L’appui en question va au-delà de la dotation de jouets, comme l’ont fait savoir les représentants de l’association, le couple Dominique et François Bretonnet, qui ont honoré cet événement de leur présence.

Ladite association ne ménage pas ses efforts pour réunir des fonds pour appuyer le Centre dans son fonctionnement. « Chaque mois, un budget moyen de 8 millions d’ariary est versé au compte du centre. Ce montant est affecté  directement à ses dépenses, notamment l’achat de nourritures, les frais de scolarité des enfants, les factures d’électricité ou encore le salaire des employés…», a informé notre source.

Et de préciser que, « l’appui en question se poursuivra dans les années à venir. « Mis à part le bonheur de pouvoir faire quelque chose pour promouvoir un avenir meilleur à ces enfants vulnérables, la bonne gestion des aides financières dont font preuve les responsables incite l’association à faire encore plus », a fait remarquer Dominique Bretonnet.

Fahranarison

 

Les commentaires sont fermées.