Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Un Sommet très francophone

Un Sommet très francophone

Un Sommet de la Francophonie félicité par la majorité des participants. Le plus beau village de la Francophonie et le retour de Madagascar dans le concert des nations. Que demander de plus ? On ne peut le nier, ce Sommet de la Francophonie est  une première pour le pays depuis la dernière crise, que ce soit au niveau de l’organisation, de l’accueil et de son déroulement en général. Un centre de presse digne d’un Sommet international a même été mis en place spécialement pour les journalistes. On peut dire que les organisateurs ont mit le paquet et ont gagné leur pari. Apparemment les Malgaches sont capables de grandes choses. A moins qu’un coup de main extérieur ait été donné. Et ce fut le cas malheureusement.

Des grandes réalisations jusqu’au moindre détail, on retrouve une touche étrangère. Oui, la majorité des organisateurs sont des étrangers, des Français en majorité. Les techniciens informatiques, logistiques et même ceux responsables de la sécurité, sont dirigés par des étrangers. Oui lorsqu’on dit Sommet de la Francophonie, on a oublié de préciser que tout doit être francophonisé ! Au plus grand dam des Malgaches.

Les matériels au centre de presse ne fonctionnent pas, on fait appel à des techniciens français ou canadiens en renfort. Au niveau de la sécurité au CCI Ivato ou encore à l’hôtel Sheraton, les Malgaches se retrouvent encore en bas de la liste. Au final, on s’interroge sur les compétences malgaches. A force de dégrader tout le temps le « vita gasy », on s’y habitue et on finit par influencer les autres.

Le fait qu’on ait engagé des étrangers pour l’organisation du Sommet ne devrait donc pas étonner. A voir la série de discours lors de l’ouverture officielle du Sommet, on pouvait deviner quel chef d’Etat avait été mal briefé, notamment. celui qui avait omis de présenter ses condoléances à la famille Castro.

Rakoto

Les commentaires sont fermées.