Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Mouvement pour la liberté d’expression : une chaîne humaine en faveur de la liberté de presse

Mouvement pour la liberté d’expression  : une chaîne humaine en faveur de la liberté de presse

Comme prévu, le Mouvement pour la liberté d’expression (MLE) effectuera une manifestation très significative durant ce XVIe Sommet de la francophonie. Le rendez-vous est prévu ce samedi à 8h30, c’est-à-dire quelques minutes avant l’ouverture officielle du Sommet des chefs d’Etat. Un moment qui a été soigneusement choisi.

Ainsi, les militants, profitant de la venue de plusieurs délégations internationales, se rassembleront sur la nouvelle rocade à Andohatapenaka près de la bifurcation vers Andohatapenaka pour former une longue chaîne humaine, symbolisant les difficultés à s’exprimer. La chaîne humaine sera pacifique et silencieuse.

Les membres du MLE appellent ainsi tous les signataires de la pétition sur la liberté d’expression à Analakely à venir grossir leurs rangs. L’objectif étant d’interpeller une fois de plus le chef de l’Etat, mais également d’informer les délégations étrangères des intentions du régime par rapport au Code de la communication.

Néanmoins, le MLE s’aligne aux déclarations du président de l’Union de la presse francophone (UPF), Madiambal Diagne, qui a interpellé lundi dernier le numéro un du pays pour le retour aux discussions. Cela lors de l’ouverture des 45è Assises de l’UPF à Antsirabe. Un message qui devrait permet-tre au chef de l’Etat, présent sur les lieux, de revenir sur sa décision. Jusqu’à ce jour d’ailleurs, le MLE ne sait toujours pas si le Code a été promulgué ou pas.

Tahina Navalona

Les commentaires sont fermées.