Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Promotion de la destination Madagascar : la presse francophone en propulseur

Promotion de la destination Madagascar : la presse francophone en propulseur

L’Office national du tourisme de Madagascar (ONTM) investit dans la promotion de la Destination Madagascar au niveau international. Parmi les actions qu’il réalise figure l’organisation de voyage de presse afin de donner plus de visibilité à l’île continent qui, depuis peu, tente de se démarquer encore plus avec le nouveau branding « Madagascar, Treasure Island ».

«Jusque-là, le marché français constitue le principal émetteur de touristes pour la Grande île. Cependant, Madagascar a assisté à une baisse d’environ 20% du nombre de touristes français débarquant dans l’île», comme l’a fait remarquer Joël Randriamandranto, président du Conseil d’administration de l’ONTM avant-hier. Constat est fait sur l’image pas assez positive de la destination Madagascar sur le marché français, a-t-il soulevé.

Les 45e Assises de l’Union de la presse francophone (UPF) organisées dans le cadre du 16e Sommet de la francophonie à Antsirabe sont une aubaine pour l’ONTM pour faire connaître davantage Madagascar, étant donné que plus de 300 journalistes des pays francophones prennent part à ces Assises. D’où l’organisation d’une soirée promotion tourisme  sur l’initiative du ministère du Tourisme et de l’ONTM  dans la soirée de dimanche dernier à l’hôtel des thermes à Antsirabe, un des monuments historiques tant de la Ville d’Eaux que du pays tout entier.

Communication régulière et positive

Quelques-uns de ces journalistes étrangers ont visité la semaine dernière Taolagnaro, Nosy Be, Antananarivo et ses périphéries pour ensuite réaliser des reportages et publier des articles sur leur voyage à Madagascar dans leur pays respectifs (France, Italie, Canada…).

Ces actions renforcent effectivement les «roadshows» et autres actions de promotion du tourisme à l’étranger comme le Salon Top Résa à Paris au mois de septembre dernier. C’était l’occasion en tous cas pour les promoteurs du tourisme malgache de rencontrer les grands tours émetteurs et les journalistes français afin de leur expliquer les actions menées par le ministère et l’ONTM pour développer et relancer le marché français et surtout écouter les professionnels français concernant la baisse de fréquentation.

Cinq thématiques

Pour enluminer davantage les atouts touristiques dont dispose déjà l’île, l’ONTM essaie de mettre en valeur cinq thématiques bien distinctes : la randonnée, la faune et la flore, le birdwatchnig, la pêche sportive et la plongée sous-marine. A cela s’ajoute également le développement des croisières en partenariat avec l’association Iles vanilles.

Plus encore, l’ONTM annonce effectivement le développement en 2017 de tout ce qui est digitale (internet, réseau sociaux…) pour une communication régulière et positive et tout ce qui est nouveauté à Madagascar et surtout pour rassurer le marché. L’objectif dans toutes ces actions c’est d’atteindre au moins en fin 2017 le nombre de touristes arrivés à Madagascar en 2008, soit environ 375.000 touristes.

Arh.

 

Les commentaires sont fermées.