Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Le moment fort

Le moment fort

On y est. La 17e édition du Sommet de la Francophonie à Madagascar, plus précisément à Antananarivo, est à l’heure du jour J. Le compte à rebours touche bientôt à son terme, même si les quelques heures restantes s’avèrent encore précieuses  pour tout vérifier, fignoler et apporter la dernière touche finale avant le lever du rideau demain.

A  vrai dire, le fait est que les préparatifs se sont déroulés dans un contexte politico-social tendu. La décision de l’Etat malgache d’accueillir ce Sommet a d’ailleurs déjà fait l’objet de critiques dans le temps, ce qui a rendu son organisation plus complexe et difficile. Mais, force est de constater que, plus aucun doute, la ville des Mille est la patte d’oie du monde francophone durant toute une semaine qui ne ressemble pas à une autre.

Sans conteste, la pression est à son comble auprès des responsables. Le bon déroulement sans incident majeur du Sommet  faisant honneur au pays est devenu le mot d’ordre par excellence à tous les niveaux. D’autant que Madagascar est réputé pour son hospitalité à l’échelle internationale. Mais cette fois-ci, il ne s’agit pas d’accueillir des touristes en vue de la haute saison ou des délégations étrangères pour débattre autour d’un atelier bien défini.

3500 à 5000 personnes attendues, venues de chaque recoin de la planète, cela fait beaucoup d’invités et de personnes à accueillir, à héberger comme il se doit, tout en assurant leur sécurité…par dessus tout. La délégation marocaine, dirigée par le roi Mohamed VI en personne, est déjà au pays. A compter de ce jour, les représentants issus des autres pays francophones dont des chefs d’Etat arriveront successivement à l’aéroport international d’Ivato.

A entendre les déclarations de Michaëlle Jean, secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ainsi que les réactions de l’ambassadrice de France à Madagascar, Véronique Vouland-Aneini, autant dire que ce Sommet vaut tout son pesant d’or.  L’enjeu est de taille, surtout pour le régime. C’est pourquoi, ce dernier fait flèche de tout bois pour faire de ce Sommet un rendez-vous à succès sur le plan organisationnel surtout durant le moment fort de la rencontre.

JR

 

Les commentaires sont fermées.