Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

CCCOI Handball : un record de participation

CCCOI Handball  : un record de participation

Pour son 20e anniversaire, la Coupe des clubs champions (CCCOI) de handball accouche d’un nouveau record du nombre de participants. 17 équipes ont répondu à l’appel à l’édition 2016 qui a débuté, hier jusqu’ à samedi au gymnase d’Ankorondrano.

D’emblée, l’édition 2016 de la CCCOI a fait forte impression grâce à la présence massive des formations des îles sœurs. Elles sont à 16 à arriver à temps et à débuter la compétition. Mais aux dernières nouvelles, l’équipe comorienne d’Uhuru a rejoint Antananarivo pour être dans la  course au sacre. Et afin de rattraper leur retard, les Comoriens joueront deux rencontres, ce jour, face respectivement à l’As Saint-Michel, en ouverture de la journée et Tsimkoura de Mayotte en clôture.

Cette deuxième journée, rappelons-le, sera marquée également par la cérémonie d’ouverture officielle de la joute indianocéanique sous l’égide du ministère de la Jeunesse et des sports et de l’association du handball de l’océan Indien avec comme chef d’orchestre, la Fédération malgache de handball (FMHB).

Une deuxième journée qui aura aussi une importance particulière pour certaines équipes qui ont raté leur entrée en la matière. Ce sera le cas de l’As Saint-Michel qui n’a plus le droit à l’erreur suite à sa défaite devant l’ASC St Gilles de La Réunion dans la catégorie masculine (22 à 17), ainsi que Hasin’i Toamasina à cause du nul qu’elle a concédé face aux Mahorais de l’ASC Tsingoni (22 partout).

Seule, les filles du THBC, championnes de Madagascar en titre, ont bien entamé leur compétition en dominant Combani HBC de Mayotte (21 à 16) alors que de son côté l’AS Tsiky a raté son premier pas dans le tournoi en trébuchant devant La Réunion sur le score net de 21 à 17.

Deux clubs qualifiés par poule

Que ce soit chez les hommes que chez les femmes, seules les deux premières équipes de chaque poule accèderont au dernier carré. Une mission difficile mais faisable pour les équipes locales, notamment pour THBC qui n’a besoin que d’un nul pour sa seconde rencontre. Quant à l’As Tsiky, tombée dans une poule à quatre équipes, elle pourra remonter la pente après son mauvais départ.

Chez les hommes, les deux formations malgaches, As Saint-Michel et Hasin’i Toamasina sont condamnées à renverser la vapeur pour espérer aller loin.

Naisa

Les commentaires sont fermées.