Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

A peine arrivé : le roi du Maroc « visite » Analakely

A peine arrivé : le roi du Maroc « visite » Analakely

Le roi du Maroc ne chôme pas. A peine arrivé, il aurait déjà « visité » Analakely et ses environs, hier, en début d’après-midi. Et ce, avant de rencontrer, en tête à tête, le chef de l’Etat malgache, cet après-midi.

Une rencontre inattendue. Les passants et les commerçants dans les environs d’Analakely étaient ébahis, hier, de voir un visiteur de marque dans leur «quartier». Une descente qui s’est effectuée loin des regards indiscrets des photographes et des caméras de la presse.

Selon notre interlocuteur, les personnes se trouvant sur place n’ont d’ailleurs pas reconnu  cette haute personnalité, en pensant qu’il s’agissait d’un touriste.  Il semblerait, en effet, que cet invité de marque, à travers sa démarche, a voulu visiblement entretenir son image d’homme du peuple. D’ailleurs, dans une publication parue dans nos colonnes, samedi dernier,  la «Fondation Mohammed VI» parle d’un islam marocain connu par tous comme «ouvert et tolérant» et que le royaume chérifien a démontré depuis des siècles «son humanisme et son adaptation dans le monde».

A rappeler que samedi dernier, le Boeing 747 emmenant le roi Mohammed VI a atterri sur la piste VIP à la Bani Ivato. Avec lui, six autres avions regroupant plus de 500 membres des délégations venues accompagner Sa Majesté le roi. Ce dernier est, en effet, le premier illustre invité venu fouler la première fois le sol malgache dans le cadre de deux évènements : le XVIe Sommet de la Francophonie et la célébration de l’exil du roi Mohammed V à Madagascar.

Une forte délégation conduite par le président de la République Hery Rajaonarimampianina et des membres du corps diplomatique sont venus l’accueillir en fanfare sur le poste flambant neuf destiné aux chefs d’Etat. Les deux personnalités se sont entretenues en toute convivialité dans le salon d’honneur. Dehors, les cris de la diaspora marocaine à Madagascar clamant en dialecte marocain, « ô, toi seul mon roi, Mohammed VI», ont animé l’attente.

Plus de 50 accords

Après le tête-à- tête entre les deux hauts responsables, le roi a quitté les lieux afin de rejoindre la résidence qui lui est réservée durant son séjour à Madagascar, sans omettre de saluer les Marocains résidents au pays.

Selon la ministre des Affaires étrangères, Atallah Béatrice, il s’agit d’une visite teintée de diplomatie mais également d’une visite de travail. «Le roi Mohammed VI est venu dans le cadre de la Francophonie, à l’issue de laquelle nous allons ratifier quelques conventions établies depuis le début de notre relation. Il entamera également cette semaine une descente à Antsirabe où il visitera la chambre d’exil de son grand-père, le roi Mohammed V, à l’hôtel des Thermes. Il entreprendra également une descente dans les lieux de construction de l’hôpital pilote pour mère et enfant à Antsirabe et le centre de formation en agriculture et tourisme».

La ministre des Affaires étrangères a révélé que «le roi Mohammed VI reviendra à Madagascar dans un an et demi en vue d’inaugurer ces infrastructures symbolisant la coopération entre Maroc et Madagascar». Mis à part ces accords de partenariat avec le Maroc, Atallah Béatrice a également annoncé la signature et le raffermissement d’autres conventions avec d’autres pays comme la France, la Suisse ou le Canada dans le cadre du Sommet.

Il s’agit ici du commencement du ballet diplomatique à Ivato dans le cadre du XVIe Sommet de la Francophonie. Près de 5000 participants ont confirmé leur présence. La venue de plus d’une trentaine de chefs d’Etats des pays membres de l’Organisation internationale de la Francophonie dont le président français, François Hollande, est annoncée  lors de cette rencontre d’envergure internationale.

Nadia/Jao Patricius

 

Les commentaires sont fermées.