Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Attaque contre des albinos : un religieux kidnappé à Sakaraha

Attaque contre des albinos  : un religieux kidnappé à Sakaraha

Kidnappé par trois  hommes armés, le Frère Prestome, un albinos de 43 ans, n’a pas donné signe de vie depuis samedi. Des suspects ont été arrêtés.

Après les vols d’ossements humains et de cloches, voilà une autre  histoire qui va faire du bruit, le kidnapping d’albinos. Cette fois-ci, la victime est un frère, membre de la congrégation Configuration du Sacré-Cœur de Jésus à Ankaboka, commune d’Andranolava, district de Sakaraha.

L’enlèvement a eu lieu dans la soirée de samedi, alors que les frères, après avoir effectué une réunion, prenaient leur dîner. Vers 20 h, trois individus armés ont fait irruption dans la salle où se trouvaient les religieux. Sans crier gare, ils ont enlevé le Frère Prestome. Immédiatement après, ils ont quitté les lieux comme si de rien n’était. Sans attendre, les membres de la congrégation et les villageois ainsi que des membres du Dinabe ont engagé une poursuite. Les trois kidnappeurs ont pris la direction est, plus précisément vers le parc national de Zombitse Vohibasia, où les poursuivants ont perdu leur trace. Sachant que les kidnappeurs sont armés, ils n’ont pas osé pénétrer à l’intérieur du parc.

Dimanche, l’affaire a connu un nouveau rebondissement. Aux alentours de 21 h 30, les villageois ont aperçu un véhicule 4×4 garé à environ un kilomètre du parc. Ils ont immédiatement alerté la brigade de gendarmerie d’Andranolava. Lors du contrôle, les gendarmes ont découvert quatre individus à l’intérieur de la voiture. Aucune pièce d’identité n’a été trouvée sur eux. Lors d’une enquête sommaire, les quatre hommes ont déclaré qu’ils comptaient se rendre à la carrière de saphir d’un certain Bien-aimé pour ravitailler les employés de ce dernier. Interrogé, le dénommé Bien-aimé a indiqué sans ambages qu’il ne connaît pas les quatre suspects. Ces derniers ont été par la suite remis à la brigade de gendarmerie de Sakaraha où ils font actuellement l’objet d’une enquête serrée. Jusqu’à présent, le religieux n’a pas donné signe de vie.

Rituels de sorcellerie

Cet enlèvement survient quelques semaines après le kidnapping suivi de meurtre d’une femme albinos à Bezaha, district de Betioky Atsimo. Sachant que l’alerte a été rapidement donnée et que toutes les issues étaient bloquées, les kidnappeurs se sont débarrassés d’elle. Ils l’ont sauvagement mutilée. Depuis, les albinos du coin font l’objet d’une surveillance permanente.

Ce phénomène est nouveau à Madagascar. Pourtant l’enlèvement et la «vente» de personnes atteintes d’albinisme sont une pratique courante dans certains pays d’Afrique, comme le Malawi et la Tanzanie. Dans ces pays, les albinos sont victimes de croyances qui attribuent des vertus magiques à leurs organes et à leurs membres qui sont utilisés pour des rituels censés apporter richesse et pouvoir. De ce fait, certains d’entre eux sont obligés de vivre cachés, de peur de tomber entre les mains de ces personnes malveillantes. Dans ces pays, le squelette d’albinos se monnaie jusqu’à 75.000 dollars, tandis que les organes se négocient entre 500 et 600 euros.

Mparany

Les commentaires sont fermées.