Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Mampikony : des dahalo derrière l’émeute ?

Le calme revient peu à peu à Mampikony après l’émeute sanglante de samedi dernier. Alors que les responsables des forces de l’ordre et les autorités administratives et locales ainsi que les notables se concertent afin de rétablir l’ordre, les observateurs tentent de comprendre les tenants et les aboutissants de cette manifestation. Les réactions fusent de partout après cette affaire, surtout sur les toiles.

Certains des internautes affirment que des dahalo sont derrière ce crime de foule. «Certes, les manifestants en voulaient après les gendarmes qui avaient transféré les deux présumés meurtriers à Antsohihy mais pas au point d’attaquer la caserne et la prison. Mis à part les dahalo, qui ont intérêt à ce que les forces de l’ordre quittent Mampikony ou à ce que les détenus sortent de la prison», ont-ils fait remarquer.

Pour corroborer cette hypothèse, ils ont pris en référence un fait survenu le 4 novembre dernier, soit la veille de ce soulèvement. Ce jour-là, la commune de Komajia Mampikony a été attaquée par une cinquantaine de dahalo lourdement armés qui ont emporté près de 300 zébus. Des éléments de la Brigade de Mampikony ont engagé une poursuite. D’autres gendarmes et des militaires sont venus plus tard en renfort.

Assurément, les dahalo n’ont pas digéré ce déploiement des forces de l’ordre et pour se venger, ils ont profité de l’affaire de meurtre pour monter les habitants de Mampikony contre les gendarmes et aussi pour organiser une évasion.

Quoi qu’il en soit, la situation est maintenant sous contrôle et près de 200 éléments de la Gendarmerie et de la Police sont sur place pour sécuriser la ville.

Mparany

 

Les commentaires sont fermées.