Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Danse : le festival « Mitsaka » gravit un nouvel échelon

Danse : le festival « Mitsaka » gravit un nouvel échelon

Fidèle à son rendez-vous annuel, le festival de danse « Mitsaka » entame sa 8e édition, du 30 novembre au 4 décembre prochain, à Toamasina.

« Mitsaka », qui se traduit « traverser » dans la langue de Molière, trouve ici toute sa signification. Malgré les nombreux problèmes auxquels a été confronté le festival, la volonté de partage et l’engagement des compagnies de danse participantes  mais  surtout l’acharnement des organisateurs figurent parmi les raisons qui ont permis que l’événement ait encore lieu cette année.

A l’initiative de l’association Tahala, « le festival de danse Mitsaka est devenu un temps fort pour la création et la diffusion d’œuvres chorégraphiques traditionnelles et contemporaines dans la région de Toamasina. Lors de sa première édition en décembre 2009, Mitsaka a constitué un espace privilégié de formation et d’échange pour de nombreux artistes désireux d’améliorer leur approche de la création chorégraphique », confie l’organisateur.

Un festival itinérant entre la ville de Toamasina et de Mahavelona Foulpointe, « Mitsaka » est devenu un rendez-vous incontournable pour les passionnés de danse traditionnelle contemporaine et urbaine. Il se déroulera en deux phases, à savoir, une série de formations en amont puis les quatre jours de réalisation du festival.

Pour l’instant, les organisateurs ont annoncé «plus d’une dizaine de spectacles de compagnies émergentes et une sélection de six spectacles de compagnies professionnelles», quoique la troupe comorienne de chants et de danses «Uni’Son» ait déjà confirmé qu’elle présentera sa nouvelle création sobrement intitulée «Dur d’y croire».

Joachin Michaël

 

Les commentaires sont fermées.