Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Développement du milieu artistique : et le projet continue

Développement du milieu artistique  : et le projet continue

Depuis le mois de juillet dernier, l’Is’art Galerie a commencé à concrétiser son projet intitulé «Pour le développement du milieu artistique au bénéfice des citoyens».

Soutenu par l’Union européenne, ledit projet renferme trois volets bien distincts : rendre l’art accessible au grand public à travers des fresques murales, initier les enfants défavorisés à l’art et donner une scène aux artistes amateurs. Actuellement, le projet bat son plein. Quelques artistes de l’art visuel, spécialistes en graffiti et fresque murale, viennent de peindre des murs du quartier d’Amboditsiry, cette semaine.

L’unité, le civisme, la santé et la propreté ont été les thèmes choisis par les habitants du quartier. Les prochains quartiers cibles seront Androhibe et Manjakaray.

«Malheureusement, nous ne pouvons pas réaliser ce geste dans tous les quartiers d’Antananarivo», a annoncé l’un des organisateurs, même si ce projet ne prendra fin qu’au mois de janvier prochain. Actuellement, ces derniers lancent encore un appel à candidature aux artistes désirant participer à ce volet.

Pour les enfants défavorisés

En ce qui concerne le deuxième volet, les enfants des associations Grandir dignement, ECPAT, AS4FAA et Kanta ont suivi des ateliers, dispensés par des artistes professionnels, la semaine dernière. Plusieurs disciplines ont été au programme : la peinture, la danse et la musique… A ce sujet, une exposition des œuvres de ces enfants se tient actuellement à l’Is’art Galerie à Ampasinimalo. Le vernissage s’est tenu, samedi dernier, avec  un spectacle de conte et de danse assuré par le centre d’éducation Volahasiniaina.

«En effet, à chaque fin d’atelier, nous proposons à ces enfants de donner une sorte de restitution pour qu’ils puissent vivre à fond leurs nouvelles expériences. Il est toujours bénéfique de les voir sourire à chaque étape réalisée», a annoncé l’un des artistes formateurs.

La danse contemporaine, prochaine étape

Et enfin le troisième volet, baptisé «Scène et diffusion», est réservé aux artistes amateurs qui ont toujours désiré être formés par de vrais professionnels afin de mieux développer leurs talents et de donner un spectacle. Après l’inauguration de ce volet assuré par Balita Marvin, le 26 août dernier, la prochaine étape sera orientée vers la danse contemporaine. C’est ainsi que les organisateurs lancent, actuellement, un appel à participation à tous les danseurs amateurs  pour un atelier de danse contemporaine sur le thème «Teboka lasitra». L’atelier débutera à partir de 14 septembre prochain et il sera animé par la chorégraphe professionnelle Lovatiana Rakotobe. «Nous allons plutôt orienter ces ateliers vers les techniques de base qui permettent aussi de développer la confiance en soi afin de pouvoir atteindre l’équilibre et l’autonomie d’un danseur», a expliqué notre interlocuteur. Un spectacle de restitution se tiendra ensuite, le 1er octobre prochain, toujours à l’Is’art galerie à Ampasinimalo.

Holy Danielle

 

Les commentaires sont fermées.