Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Purification d’eau : des «Sur’Eau» comprimés disponibles sur le marché

Purification d’eau : des «Sur’Eau» comprimés disponibles sur le marché

Nouvelle formule. Le « Sur’Eau » sous forme de comprimé vient d’être lancé par l’USAID et PSI Madagascar. Ce nouveau produit permet à tous les ménages dans les milieux urbains et dans les zones rurales d’avoir accès facilement à l’eau potable.

Facile à utiliser et à la portée de tous. De tels atouts justifient l’initiative des parties prenantes à mettre sur le marché cette nouvelle variante de purification d’eau, qui est largement moins chère par rapport au «Sur’Eau» liquide de 40 ml destiné depuis des années à l’usage communautaire. En fait, un paquet de 20 comprimés s’acquiert seulement à 200 ariary, soit 20 ariary l’unité. « L’eau potable ne constituera plus un luxe pour les ménages dans la mesure où, avec ce montant, on peut traiter 400 litres d’eau, à raison de 20 litres par comprimé », a-t-on expliqué lors de la cérémonie de lancement du « Sur’Eau » comprimé, qui s’est déroulée, hier, à Behenjy, dans la région de Vakinankaratra.

A cette occasion, les agents  communautaires ont enseigné l’utilisation de ce nouveau produit à la population tout en expliquant les avantages de son usage, notamment dans la réduction des cas de diarrhées, surtout que l’accès à l’eau des robinets ne concerne que 14 fokontany sur les 22 qui composent la commune rurale de Behenjy, selon les informations du maire local, Michel Randriamielison.

1,8 milliard de litres d’eau traités en 2015

Certes, l’accès universel à l’eau potable d’ici 2030 constitue un énorme défi à relever pour la Grande île avec actuellement un  taux d’accès de 43%. Mais en attendant l’évolution de la situation, on peut faire quelque chose pour réduire la mortalité liée à la consommation d’eau insalubre, surtout celle des enfants. « Grâce au produit «Sur’Eau», il est possible de fournir de l’eau potable à toute la population à travers le pays même si les infrastructures sont insuffisantes », a indiqué la représentante résidante de l’USAID à Madagascar.

L’information fournie par le représentant résidant de PSI Madagascar, Pierre- Loup Lesage, ne fait que confirmer les propos de cette dernière. «Avec le produit « Sur’Eau » liquide, on a pu traiter 1,8 milliard de litres d’eau en 2015. Une quantité qui a permis à plus d’un million de personnes d’avoir accès à l’eau potable », a-t-il appuyé avant de conclure qu’on peut réduire le taux de diarrhées jusqu’à 39%  avec l’utilisation de cette purification d’eau.

 Fahranarison

 

Les commentaires sont fermées.