Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Assurance touris…que

Assurance touris…que

L’assassinat sauvage et de façon barbare des deux bénévoles français à St-Marie a secoué sans conteste le secteur du tourisme alors que le lynchage des trois personnes dont deux étrangers, un Français et un Franco-italien à Nosy Be en octobre 2013 laisse encore des séquelles. Nul besoin de rappeler qu’en guise de mesure de prévention, la France a classé l’île aux parfums dans la zone orange. La suite… le secteur tourisme non seulement à Nosy Be, mais également dans tout Madagascar a été à l’agonie. Les opérateurs ont vécu des moments difficiles.  Plusieurs touristes ont renoncé à voyager dans la Grande île.

Depuis, les efforts et les initiatives pour redorer le blason du pays se sont multipliés tant au niveau national qu’international.  Le ministère de tutelle à travers plusieurs actions affiche son ambition de redonner sa lettre de noblesse au secteur et en même temps de rassurer les touristes et les opérateurs. Et au point où on en est, autant dire que le tourisme à Madagascar commence à se refaire une santé, pour dire que l’avenir semble prometteur notamment en cette haute de saison. Une progression nette est constatée jusqu’à ce qu’une fois encore, l’insécurité « détruit » l’image du  tourisme à Madagascar.

S’il y a une leçon à retenir, c’est que le tourisme, l’un des secteurs pourvoyeurs de devises à Madagascar, et l’insécurité ne vont pas de pair surtout pour Madagascar qui est un pays à vocation touristique. Les efforts fournis depuis des années par le ministère de tutelle et les opérateurs sans parler les budgets engagés resteront vains si l’insécurité règne dans le pays. Chacun son métier et les vaches seront bien gardées.

J.R

 

Les commentaires sont fermées.