Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Dinika ho fanavotana ny firenena : le mouvement provoque l’Etat

Le mouvement “Dinika ho fanavotana ny firenena” prend de l’ampleur. Si au départ le mouvement avait pris un langage plus calme en prônant le dialogue, il envisage cette fois d’ aller plus loin, opter pour le changement de régime. «Changement de structure et coup d’Etat vont de pair», a indiqué le porte-parole du mouvement, Maharavo Ratolonjanahary hier à l’hôtel Panorama Andrainarivo. Une déclaration qui semble lancer un défi à l’Etat en ces temps où les mouvements de l’ opposition se multiplient. Le mouvement estime ainsi qu’il s’ agit de la solution finale face à l’entêtement du régime actuel. D’ailleurs, concernant la descente dans la rue de ce jour, initiée par le «Antso ho fanavotana ny firenena», Maharavo Ratolojanahary a fait savoir qu’il sera de la partie. «Nous sommes en faveur de cette initiative particulièrement dans ces moments difficiles que traversent le pays et la population», a-t-il indiqué.

Le dialogue étant l’objectif de départ du mouvement, les membres du Dinika ho fanavotana ny firenena estiment que le dialogue national devrait être finalisé avant la fin du mois de septembre. Celui des régions devrait suivre la semaine d’après. «Dans le cas où l’Etat continue à faire la sourde oreille, nous envisageons d’organiser une descente dans la rue dans les deux ou trois jours après la tenue de la concertation nationale», a souligné le porte-parole du mouvement.

Pour rappel, le mouvement composé de syndicats, membres de la société civile et journalistes, a vu le jour il y a trois semaines. Pendant ce temps, il a pu mettre en place un comité d’expert pour conduire le dialogue, mais a également rencontré les acteurs du changement. Le comité préparatoire sera opérationnel d’ici la semaine prochaine.

Tahina Navalona

 

Les commentaires sont fermées.