Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Rap Gasy TOP 50 : la crème de la crème à l’affiche

Rap Gasy  TOP 50 : la crème de la crème à l’affiche

Un projet à la fois fédérateur et intergénérationnel, « Rap Gasy Top 50 & Classics » investira le théâtre de verdure à Antsahamanitra, le 6 août prochain.

Après  « Mandrakizay… », le spectacle de Raboussa qui s’est tenu en juin au palais des Sports et de la culture Mahamasina, « Rap Gasy Top 50 & Classics » s’annonce exceptionnel à plus d’un titre. Pour les amateurs de la culture Hip Hop, il s’agit d’une émission radiophonique présentée par Tongue Nat qui sera donc concrétisée sur scène..

« Rap Gasy Top 50 & Classics est un spectacle auquel participent les artistes qui se sont hissés aux premières places de ce classement. Cet événement est le fruit de deux projets de compilation, sortie en téléchargement libre sur la toile, au mois de février 2014 et 2015 », a fait savoir Tongue Nat sur une chaîne locale. L’événement va ainsi rameuter la grande famille du « rap gasy » puisque 50 groupes seront sous les feux de la rampe à Antsahamanitra.

L’âge d’or

« Les artistes de l’ancienne école qui ont marqué l’histoire du Rap gasy seront de la partie, tout comme ceux de la génération actuelle. Le public replongera également dans l’âge d’or du rap avec Da Hopp, Karnaz, Takodah, Diosezy, Ngah B et bien d’autres. Chaque groupe n’aura droit qu’à un seul titre. Dans un contexte où l’on a tendance à voir des artistes s’éterniser  sur scène, l’idée de ce concert est justement de casser les stéréotypés », a-t-il détaillé.

En prélude au spectacle, Tahiry Ratsimba Razanampandry plus connu sous son nom de scène « Xtah » va également nous présenter son film documentaire fraîchement intitulé « Firenena Hip Hop : Paix, liberté et unité ». Sorti officiellement au début de l’année, ce documentaire, d’une durée de 40 minutes, rapporte les témoignages des rappeurs relatifs à leur perception de la culture hip hop et des valeurs démocratiques.

Joachin Michaël

Les commentaires sont fermées.