Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

10è jeux de la CJSOI : Mayotte et La Réunion entrent dans la danse

10è jeux de la CJSOI : Mayotte et La Réunion entrent dans la danse

Le Quai d’Orsay a annoncé que La Réunion ainsi que Mayotte seront finalement dans la liste des délégations participant aux 10è Jeux de la CJSOI dont le coup d’envoi sera donné, samedi prochain, au palais des Sports de Mahamasina.

Les pays membres ont ainsi trouvé un terrain d’entente à propos des drapeaux en se référant à la Charte des jeux. Ainsi, la troupe est au complet. Loin d’un effet d’annonce, La Réunion et Mayotte seront de la partie, après une décision prise lors de la réunion des ministres de l’océan Indien, lundi dernier. Ils débarqueront au pays dès vendredi prochain. Ainsi, Madagascar sera le carrefour des échanges sportifs et culturels, du 30 juillet au 5 août prochain, avec la participation des Seychelles, Mayotte, Djibouti, La Réunion, Maurice et Comores. Bien que ce ne soit pas une compétition de référence, ce sera une grande aubaine pour les jeunes de moins de 17 ans de la région indianocéanique. Les 600 personnes qui investiront la capitale seront prises en charge par plus de 940 personnes dont 300 d’entre elles sont des bénévoles. Patriotisme oblige.

« Près de 1.200 éléments des forces de l’ordre ont été mobilisés pour renforcer la sécurité durant cette édition. En outre, les ministres de la CJSOI se sont mis d’accord pour que le drapeau de la CJSOI soit le seul hissé pendant le défilé d’ouverture. Cependant, une pancarte portant le nom de chaque pays sera mise à la disposition de chaque délégation. Par ailleurs, seuls les Mahorais ne pourront hisser que le drapeau de la CJSOI pendant la remise de médailles », a déclaré le ministre malgache de la Jeunesse et des sports et non moins président de la CJSOI, Jean Anicet Andriamosarisoa, hier, au palais des sports de Mahamasina. L’on sait également que ce dernier a été réélu pour présider la commission pendant le prochain mandant biennal. Une raison de plus pour assurer le bon déroulement de ces 10è Jeux à Madagascar car c’est certes une opportunité mais c’est avant tout un défi à plusieurs enjeux. Et le jeu en vaut la chandelle.

Rojo N.

Les commentaires sont fermées.