Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

ENAP : un poste de suite pour les nouveaux sortants

ENAP  : un poste de suite pour les nouveaux sortants

Désormais, les nouveaux sortants de l’Ecole nationale de l’administration pénitentiaire (Enap) auront de suite leur décision de nomination et d’affectation, une fois leur formation terminée. C’est ce qu’on a appris, vendredi dernier, à l’Enap Antetezambaro Toamasina, en marge de la sortie de la promotion « Sandratra ». « C’est le fruit d’une collaboration entre le ministère de la Justice, celui de la Fonction publique et de l’Enap, pour mettre fin au flottement des nouveaux sortants une fois leur formation terminée. Des flottements qui peuvent atteindre plusieurs mois, au détriment des bénéficiaires », a indiqué le directeur de l’Enap, Moha Claude Angelo.

La promotion «Sandratra» est composée au total de 149 effectifs, dont 37 contrôleurs d’Administration pénitentiaire (AP), 32 éducateurs spécialisés, 40 greffiers comptables et 40 encadreurs. Les contrôleurs travailleront dans des postes administratifs, en particulier, de chef d’établissement. Les éducateurs spécialisés ainsi que les encadreurs s’occuperont de la réinsertion sociale des détenus.

Quant aux greffiers comptables, ils se chargeront de la comptabilisation de la détention. Selon le directeur général de l’AP, Désiré Randrianandrasana, malgré cette nouvelle sortie de promotion, le nombre des agents pénitentiaires reste encore insuffisant. «Le norme exigé à l’international est au moins d’un agent pour dix détenus. Or, le nombre des détenus ne cesse aussi d’augmenter. Actuellement, on est à un agent pour une trentaine de détenus dans certains établissements pénitentiaires», a-t-il précisé.

Sera R

 

Les commentaires sont fermées.