Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

10è Jeux de la CJSOI : les parties prenantes prennent leur élan

10è Jeux de la CJSOI : les parties prenantes prennent leur élan

Nombreuses sont les polémiques autour des 10è Jeux de la Commission de la jeunesse et des sports de l’océan Indien (CJSOI) mais la caravane passe pour les parties prenantes, notamment, les ministres des sports des îles sœurs qui ont pris un grand élan en organisant la 30è session de la réunion des ministres membres, hier, à Ambohibao Antehiroka.

Tout le monde est d’accord. Les Jeux de la CJSOI forment un maillon de la chaîne de partage et d’épanouissement des jeunes dans la zone indianocéanique aussi bien sur le plan culturel que sportif. «C’est sans aucun doute très important de constater de visu l’émergence des jeunes talents mais le rapprochement, voire l’union des îles sœurs s’avère plus intéressant. L’objectif étant de faire de la zone océan Indien un modèle de stabilité et de paix durable. Ainsi, il faut éviter tout genre d’incident pouvant entacher le bon déroulement de ces 10è Jeux. La réunion des ministres de la CJSOI a été spécialement organisée plus tôt que prévu afin d’anticiper et de pallier toute éventuelle situation compromettante», a déclaré le ministre malgache de la Jeunesse et des sports et non moins actuel président de la CJSOI, Jean Anicet Andriamosarisoa.

Outre les partenaires du ministère de tutelle à l’image de Telma et DHL, la Confejes tient également à accompagner la zone océan Indien dans ses activités en commençant tout d’abord par épauler quelques athlètes qualifiés pour les Jeux olympiques de Rio 2016. « On notera la présence de 5 athlètes bénéficiaires de cet appui et quatre d’entre eux sont issus de l’océan Indien. Eliane Saholinirina et trois athlètes mauriciens ont ainsi émergé du lot. La Confejes donnera à chacun d’entre eux une enveloppe de 2.500 euros pour leur séjour à Rio de Janeiro », a déclaré le secrétaire général de cette confédération.

Sur plusieurs fronts…

Par ailleurs, un stage sur la gouvernance sectorielle avec les intervenants de la CJSOI et de la Confejes sera organisé en marge de cette réunion. Et elle est apparemment plus intéressée que jamais à l’idée d’exploiter le potentiel des jeunes de la zone océan Indien. Le secrétaire général de la Confejes a annoncé son soutien pour quatre actions durant l’ année en cours : un atelier sur la gouvernance sectorielle à Madagascar, un salon des jeunes entrepreneurs de l’océan Indien en marge du 16è Sommet de la Francophonie en novembre, une session sur la détection et la promotion des jeunes talents sportifs à Maurice en novembre  et une autre sur la conduite adductive et la lutte contre la drogue aux Seychelles et à Maurice.

Les Comores obtiennent gain de cause ?

D’après les propos du ministre comorien publiés par les médias locaux,  Les Comores ont demandé le retrait du point 7 de la Charte des jeux stipulant que seul le drapeau de la CJSOI sera hissé lors de la remise de médailles. Et ils ont eu réponse favorable de la part de trois électeurs lors d’un vote à huis clos. Notons toutefois que le président de la CJSOI a fait une présentation  d’un drapeau unique de la CJSOI  où figurent les noms des îles pour la remise de médailles. Par ailleurs, par rapport à l’ordre du jour adopté, hier, à l’hôtel Paon d’Or, Jean Anicet Andriamosarisoa a proposé de renouveler la lettre de demande de recommandation de la COI concernant le cas de l’Union des Comores et de Mayotte. Quant au  ministre mauricien de la Jeunesse et des sports, il a attiré l’attention des participants à la réunion sur la toxicomanie et le dopage. Il a surtout souhaité que cette lutte soit une action commune durant les 10è Jeux de la CJSOI qui se tiendront, du 30 juillet au 5 août prochain, dans la ville des Mille.

Rojo N.

 

Une réponse à "10è Jeux de la CJSOI : les parties prenantes prennent leur élan"

  1. issa  19/07/2016 à 18:20

    comme je dit je souhaite que mon pays se retire dans cette machin pour bien intégrais nos frère africains, par ce que tous les pays voisin nous aime pas ils on derrière la France pour humilier les Comores on le voix tous les jours et j’espère que beaucoup des jeunes vont nous rejoindre dans notre mouvement sortons dans CJSOI définitivement. Pour cette bonne cause le mouvement avance doucement me on va arriver d’ici 2019 on va réussir a mobiliser tous les Comoriens et comoriennes qui son dans touts les pays du monde inchaallah .

Les commentaires sont fermées.