Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Musique : Loharano, un groupe à suivre de près

Musique  : Loharano, un groupe à suivre de près

Pour la première fois, le groupe Loharano va se produire en solo. Ce sera, le 30 juillet prochain, au Kudeta Urban Club à Anosy. Présenté par Libertalia Music Records, le groupe va investir la scène durant une heure et demie.

Vers le début de ce mois de juillet, le groupe Loharano a dévoilé son premier single intitulé « K’aiza ». Disponible sur internet, il donne des indices sur le style du groupe. Mais pour le connaître davantage, il effectuera son premier concert, le 30 juillet prochain, au Kudeta Urban Club à Anosy.

Soutenu par Voots Kongragetion et organisé par Libertalia Music Records, le show durera une heure et demie pendant laquelle Loharano interprétera les neuf titres de son répertoire ainsi que quelques reprises des tubes internationaux comme « Natural mystic » de Bob Marley… « Nous allons tout faire pour satisfaire notre public puisque la première impression est toujours la bonne », a fait savoir Mahalia Ravaojanahary, membre du groupe.

Un passé dans le rock 

Fondé en septembre 2014, Loharano est composé de Mahalia Ravoajanahary (chant et guitare), Njaka Andrianary (Chant et guitare basse) et Natiana Randrianasoloson (batterie). Ces trois artistes appartenaient, auparavant à d’autres groupes de hard rock. « L’un d’entre nous faisait du black metal, les autres du heavy metal… », a-t-elle ajouté.  Cependant, même s’ils ont tous un penchant pour le rock en général, Loharano a choisi d’adopter le style fusion.

« Plus précisément, nous n’avons pas opté pour un genre musical particulier. Ceci dit, nous avons toujours décidé d’intégrer l’identité malgache dans notre musique, dans chacun de nos morceaux », a continué l’artiste. Un mélange qui donne une autre sonorité authentique et intéressante d’autant plus que Mahalia Ravaojanahary est une guitariste talentueuse.

Après ce concert, Loharano projette de donner d’autres spectacles dans d’autres lieux. « Cependant, nous préférons ne rien communiquer avant que les dates ne soient bien confirmées », a-t-elle déclaré. En ce qui concerne son premier album, le groupe ne se presse pas d’en produire, même si chaque membre est auteur-compositeur.  « Nous avons besoin de plus d’expériences, de scènes d’échanges avec d’autres professionnels afin de nous améliorer avant d’entrer en studio pour un album », a conclu Mahalia Ravaojanahary.

Holy Danielle

Les commentaires sont fermées.