Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Coût de la vie : des ménages en déroute

Coût de la vie  : des ménages en déroute

Après la hausse du tarif des carburants, le charbon de bois leur a emboité le pas. Mais voilà que la Jirama et l’Union des coopératives des transports urbains s’y mettent aussi. Outre le ticket des transports à 500 ariary, la hausse d’environ 15 à 20% de la facture de la Jirama pour les particuliers fait maintenant partie du quotidien des Malgaches . Des hausses qui ont fini par crever les bourses de certains ménages, notamment en matière d’énergie domestique.

«Comme solution immédiate, nous avons décidé de remplacer le petit-déjeuner par du pain et du thé, si nous avons l’habitude de cuire du «Vary sosoa». Tout cela pour réduire la consommation de charbon. Et il n’est pas question d’utiliser du pétrole lampant, non seulement à cause de son odeur mais il a connu aussi une hausse», nous a confié une mère de famille. Elle de préciser ensuite que «le comble de tout cela, voilà que les frais scolaires vont aussi accuser une hausse à la prochaine rentrée, a averti la directrice d’école de mes enfants, lors de la dernière réunion des parents».

Comme premières mesures d’accompagnement, cette famille a annulé les vacances prévues au bord de la mer et les a remplacées par un déplacement à la campagne. Il y a aussi la réduction du temps consacré à la télé, au playstation et aux jeux vidéo ainsi que la suppression du chauffe-eau par l’utilisation des «Fatana mitsitsy» ou foyers économes. «Vivement que l’énergie renouvelable soit effective au sein des ménages car c’est la seule solution», a-t-elle souhaité.

Sera R

Les commentaires sont fermées.