Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Terrorisme : la menace djihadiste à nos portes ?

Terrorisme  : la menace djihadiste à nos portes ?

Dans sa version en ligne du 1er juillet, le magazine Jeune Afrique a révélé que la menace djihadiste est très prise au sérieux à Madagascar. De son côté, le Haj Jamaldine Saïd Aly, président de la Communauté musulmane de Mahajanga (CMM), a indiqué que l’Islam est une religion de paix.

«A Antananarivo, le risque de voir débarquer des éléments de Daesh munis de faux papiers et ayant transité par Istanbul est pris très au sérieux. Par ailleurs, selon plusieurs sources concordantes, des bateaux suspects en provenance des Comores accostent régulièrement dans le nord-ouest du pays en toute illégalité, profitant de la quasi-inexistence des contrôles. Un député local, un homme d’affaires indo-pakistanais et un Comorien dirigeraient un réseau de recrutement de Djihadistes», a mentionné Jeune Afrique.

Ces révélations ne font que confirmer les déclarations de l’ancien ministre de la Sécurité publique qui avait annoncé, quelques mois plus tôt, que Madagascar se trouve dans les 25 pays à risque en matière de menace terroriste. Ceci étant, plusieurs écoles coraniques se trouvant dans le Nord et dans la région Atsimo Atsinanana ont été placées sous surveillance renforcée.

Toujours d’après Jeune Afrique, «les services de renseignements français et américains, dont les représentants à Madagascar se sont rencontrés à la mi-juin, s’inquiètent de la percée de l’islamisme radical, notamment dans le nord de l’île, où ils redoutent la création d’une base de Djihadistes».

Religion de paix et de fraternité

Jeune Afrique a cependant précisé que les premières pistes de l’enquête sur l’attentat qui a eu lieu le 26 juin au stade de Mahamasina faisant trois morts et plusieurs blessés, ne semblent néanmoins pas mener aux Djihadistes.

Toujours sur le même chapitre, le Haj Jamaldine Saïd Aly a rappelé à ses fidèles, lors de son homélie, qu’un bon musulman est contre toute forme de violence. Lors d’une conversation téléphonique, ce chef religieux de 84 ans a aussi précisé que l’Islam est une religion de paix et de fraternité. «La Sourate nous enseigne qu’il ne nous appartient pas de juger ou blâmer les autres. Elle nous enseigne aussi le bon comportement d’un musulman par rapport à son prochain. Ce qui amène à dire que l’Islam est contre toute forme de violence», a-t-il expliqué.

Relayant les explications du Haj Jamaldine Saïd Aly, un des ses proches collaborateurs a indiqué que par définition, l’Islam veut dire soumission au Créateur et paix avec les créatures. «La violence est en contradiction avec l’Islam. Mais il faut reconnaître que certains pratiquants tentent toujours de tirer avantage du terrorisme», a-t-il conclu.

Mparany

Les commentaires sont fermées.