Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

EFOI Madagascar : Fanja Razakabaona, élue présidente nationale

EFOI Madagascar  : Fanja Razakabaona, élue présidente nationale

Présidente de l’antenne EFOI Antananarivo, à la tête de trois entreprises de droit malgache, mère de famille, 41 ans, Fanja Razakaboana est élue présidente nationale de la plateforme Entreprendre au féminin océan indien de Madagascar (EFOI). Lors de l’élection qui s’est déroulée samedi dernier, à l’occasion de l’assemblée générale de l’EFOI Madagascar, dans les locaux de la Chambre de commerce et d’industrie d’Antananarivo, elle a été élue à l’unanimité par les 13 présidentes des antennes régionales d’EFOI ayant voté. Elle dirigera ainsi la plateforme pour un mandat de deux ans.

S’adressant à ses consœurs après le vote, la nouvelle présidente nationale qui succède à Sylvia Pagès a formulé le souhait de porter haut le flambeau des femmes entrepreneures pour que Madagascar  puisse être un pays avec des femmes d’affaires de référence et professionnelles dans l’océan Indien et le monde africain. «J’espère avoir le mérite de votre confiance, j’espère aussi être à la hauteur de vos attentes» a-t-elle déclaré.

Pour Fanja Razakaboana, il s’agit non seulement de représenter les femmes entrepreneures malgaches de tout horizon, de différentes tailles d’entreprise, dans tous secteurs d’activité mais surtout, de leur apporter le soutien afin de les aider à entreprendre puis aller le plus loin possible dans leur épanouissement personnel et de leurs affaires.

Projets de partenariat en gestation

Aline Wong, commissaire régionale d’EFOI, a effectué un séjour à Madagascar la semaine dernière. Elle est venue appuyer techniquement les membres de l’EFOI Madagascar dans le développement de leurs activités. Ayant également assisté à l’assemblée générale de samedi dernier et après avoir félicité la nouvelle présidente nationale, elle a tenu à rappeler qu’ «avec les femmes chefs d’entreprise mondiales, nous, les femmes de l’océan Indien, brillons dans les cinq continents avec plus de 100 mille membres. Alors, je vous demande de vous intéresser à ce réseau international et de faire avancer vos affaires». «L’instance suprême c’est dans les mains des présidentes d’antenne», a-t-elle souligné.

Plus d’écoute, plus d’informations, notamment dans le développement des activités, davantage de coopérations et de cohésion entre les antennes, d’abord avec celles de Madagascar et de l’océan Indien… Ce sont autant d’attentes que les présidentes des antennes régionales souhaitent  voir se concrétiser après l’élection de la nouvelle présidente nationale.

Cette année, deux grands projets de partenariat sont en gestation. Ce sont, des projets de mentorat et de coaching avec l’Australie et l’Union européenne.

Arh.

 

Les commentaires sont fermées.