Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Destination Madagascar : en promotion dans les pays asiatiques

Destination Madagascar : en promotion dans les pays asiatiques

Le ministère malgache du Tourisme et Ankeyunda Air Service, une société chinoise de vol Charter, ont procédé jeudi dernier à l’hôtel Carlton Anosy à la signature de convention d’ouverture d’une ligne aérienne directe reliant la Chine et Madagascar. Un partenariat qui entre dans la perspective de promotion de la destination Madagascar, notamment dans les pays asiatiques. La cérémonie y afférente s’est tenue dans le cadre de la cinquième édition de l’International tourism fair Madagascar (ITM 2016), en présence des opérateurs touristiques œuvrant dans la Grande île.

A cette occasion, Wang Haidong Derek, project manager d’Ankeyunda Air Service a fait savoir que cette convention a pour objectif de promouvoir Madagascar comme destination touristique phare sur le marché chinois. «Nous espérons obtenir un succès assez retentissant dans un futur proche», a-t-il déclaré.

Roland Ratsiraka, ministre du Tourisme a déclaré pour sa part que «Bien évidement, notre but à tous c’est d’enregistrer le maximum de touristes. Mais comme nous le savons, les services offerts par certaines compagnies aériennes sont plus ou moins limités et la compagnie nationale est en souffrance. Ainsi, il faut faire en sorte que nous puissions faire venir un avion directement de Chine à Madagascar dans la mesure où la Chine est l’un des premiers pays qui envoient le plus grand nombre de touristes dans le monde».

Toutefois, l’accueil d’un nombre élevé de touristes dans la Grande île nécessite nombre de mises au point, surtout en ce qui concerne les aspects logistiques exigés par ce partenariat. Il faudrait par exemple déterminer les régions de destination privilégiées. D’après le ministre de tutelle, il y aura éventuellement Antananarivo, Morondava, Sainte-Marie et Toamasina. Il a en outre expliqué qu’en ce qui concerne Nosy Be, l’une des destinations phares de la Grande île, il y a déjà trois vols charters par semaine mais il faudra appuyer les autres régions comme Toliara et Taolagnaro, où les aéroports peuvent accueillir de gros porteurs, ce qui constitue un atout considérable pour ces deux destinations.

«A long terme, l’objectif est d’avoir au moins quatre à cinq vols charters par semaine vers Madagascar», a conclu le ministre.

Arh.

 

Une réponse à "Destination Madagascar : en promotion dans les pays asiatiques"

  1. Houpert Claude  12/06/2016 à 19:00

    Le ” Chinois ” est exigeant ! Est-ce- que ” l’intendance ” suivra ?Il ne faut pas seulement faire venir des avions de touristes mais il faut les recevoir dignement et avoir les infrastructures pour les recevoir ? Les faire venir, on peut toujours mais ce qu’il faut, c’est les faire ” REVENIR ” Encore une fois,, il faudra se retrousser les manches !
    C’est possible !

Les commentaires sont fermées.