Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Magro Ankorondrano : scellé par la CCIA

Magro Ankorondrano  : scellé par la CCIA

La Chambre de commerce et d’industrie d’Antananarivo (CCIA) a scellé le terrain ex-Magro Ankorondrano. Un terrain qui lui appartient. En fait, tôt le matin hier, l’huissier de justice mandaté par la CCIA, Me Alain Rakotonirina est descendu sur les lieux avec des éléments des forces de l’ordre pour constater de visu les travaux entrepris par les occupants des lieux. Ces derniers ont en effet poursuivi la réhabilitation des lieux malgré les lettres de mise en demeure de la CCIA indiquant que le terrain lui appartient, d’autant plus que la société Tiko lui doit encore des arriérés impayés. Après avoir pris possession du terrain, la CCIA, toujours par l’intermédiaire de Me Alain Rakotonirina a décidé de fermer définitivement le terrain en érigeant un grand mur à l’entrée pour que personne ne puisse plus y pénétrer.

De leur côté, les candidats à un éventuel emploi ne se sont plus bousculés comme aux premiers jours. Il semblerait en tout cas que près de 30.000 candidatures auraient déjà été reçues. Cependant, personne ne pourra plus accéder à la place après les mesures prises par la CCIA. Il faut noter que la société Tiko, mis à part les loyers impayés déjà réglés récemment, doit encore payer des dommages-intérêts d’un montant de 15.000.000 ariary, à la CCIA, qui dément également les dires du fondateur de Tiko, selon lesquels le terrain lui appartiendrait déjà.

T.N.

Les commentaires sont fermées.